Abbaye de Saint-Hilaire en Vaucluse - visiteur

 

 

  En Vaucluse

  quoi faire

  sur les chemins de vos vacances...?

 

  Rejoignez l'Association des Amis de Saint-Hilaire !     - infos -

   Afficher la page plein écran - infos -   Le raccourci CTRL et F - infos -

 

 

Nous avons apporté le plus grand soin à la rédaction de ce document et à sa vérification. Toutefois, les informations pratiques (prix, adresses, n° de téléphone, adresse Internet, etc.) doivent être considérées comme des indications du fait de l'évolution constante de ces données.

 

 

 

Logo Tourisme en Vaucluse - Conseil général

Webcam :  face sud et sommet du mont Ventoux en direct de Carpentras.   Source : vaucluse.fr

 

 

 

  

  Table des matières - ici -

 

 

  Lutte contre les incendies

 
danger Afin de lutter contre les incendies, l'accès des personnes et la circulation des véhicules sont réglementés par arrêté préfectoral dans les massifs forestiers de Vaucluse.
 

 

 

  

  Du 1er juillet au 15 septembre

  dans tous les massifs forestiers de Vaucluse

 

L'accès à l'ensemble des massifs forestiers de Vaucluse est interdit à toute personne, les jours où la prévision de danger météorologique est classée en risque exceptionnel par l'antenne Météo France de Valabre (article 1 de l'AP du 18 février 2013).

 

Carte des massifs forestiers vauclusiens  

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

 

À cet effet, une borne d'information activée en période estivale, est consultable au numéro ci-après:

 

 

 04 88 17 80 00

 

 

 

  

  Du 1er juillet au 15 septembre -  Monts de Vaucluse,

  Petit et Grand Luberon et Basse Durance

 

   Risque très sévère : accès libre de 5h00 à 12h00.

   Accès autorisé de 5h00 à 20h00 si accompagné d'un professionnel
     titulaire d'une attestation de formation délivrée par la DDCS.

   Accès interdit à tout véhicule à moteur.

 

Sauf risque exceptionnel, 5 sites particuliers sont ouverts en 2013 à titre dérogatoire, de 5h00 à 20h00:

 

   dans le massif forestier des Monts de Vaucluse Ouest et Est: 

        1. cédraie de Cabrières d'Avignon

        2. gorges de la Véroncle à Gordes

        3. Colorado provençal à Rustrel (Sahara et ocres de Barriès)

   le massif forestier du Petit et du Grand Luberon:

        4. fort de Buoux

        5. cédraie de Bonnieux (partie balisée)

 

Carte des massifs forestiers vauclusiens  

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

 

 

 

  Vigilance météorologique

 

La carte de Météo France est actualisée 2 fois par jour, à 06h00 et 16h00. Les bulletins régionaux sont consultables en cliquant sur le département objet de la requête. La validité de l'information est de 24h00.

Vigilance météorologique - Carte

 ► Accès à la carte interactive de Météo France - ici -

 

 

 

 

  Air PACA

Air PACA

 

 ► Carte représentant les concentrations en polluants aujourd'hui - ici -

 

 

 

  

  Le département de Vaucluse

Conseil général de Vaucluse  

Ce département (3.567 km² - 533.000 habitants en 2008), est l'un des plus petits de France, qui fut constitué de territoires auparavant partagés entre la Drôme et les Bouches-du-Rhône, est composé de 3 arrondissements (Apt, Avignon et Carpentras), 24 cantons et 151 communes.

Carte des Cantons vauclusiens

Plus encore que les montagnes aux combes abritées, aux ravins creusés de "baumes" favorables à l'installation humaine, les différents fleuves, rivières ou torrents ont joué un rôle immense sur ce qui devait être le Vaucluse, dès les origines de l'humanité. Dans leur magistral ouvrage "Vaucluse, Essai d'Histoire locale", MM. Sautel, Girard, Gagnière et Chobaut, démontrent en particulier cette influence de l'hydrographie dans la formation du département actuel, et ce depuis des siècles.

 

Nous citerons leurs observations à ce sujet:

 

1° - La vallée du Rhône comprenant les cours inférieurs du Lez, de l'Eygue, de la Sorgue et de la Durance, fut à l'époque gauloise pays des Cavares pour constituer ensuite les colonies romaines d'Oranqe, d'Avignon et de Cavaillon bien avant d'être, jusqu'à la Révolution, sièges de l'Évêché et de former la principauté d'Orange, l'État d'Avignon et une partie du Comtat.

 

2° - Les cours moyens du Lez, de l'Eygue et de l'Ouvèze formant la partie méridionale du territoire des Voconces devinrent cité romaine ayant Vaison pour centre et plus tard siège d'un important Évêché jusqu'à la Révolution.

 

3° - Les vallées des torrents situées sur le versant méridional du Ventoux: Mède, Auzon, Nesque, formèrent le territoire des "Memini", gaulois à l'origine, romain ensuite avec Carpentras pour capitale de la Cité. Jusqu'à la Révolution elles constituèrent un archevêché et la partie centrale du Comtat Venaissin.

 

4° - Le cours moyen et supérieur du Calavon, à l'époque gauloise occupé par les Vulgientes, puis colonie romaine ayant Apt pour centre, fut le siège d'un Évêché jusqu'à la Révolution et forma la viguerie d'Apt, qui se rattachait à la Provence.

 

5° - La Vallée de la Durance, depuis le défilé de Mirabeau jusqu'au confluent avec le Rhône, appartenait à la tribu gauloise des Dexsiviates avant d'être une dépendance de la colonie d'Aix sous les romains, pour rester jusqu'à la Révolution sous l'autorité de l'Évêché d'Aix et de la Provence.

 

Le Vaucluse est formé de l'État d'Avignon, de l'ancien Comtat Venaissin, sauf neuf communes rattachées à la Drôme (Eyrolles, les Pilles, Valouze, Bouchet, Rousset, Saint-Pantaléon, Solérieux, Aubres, Rochegude).

 

À l'origine les délégués de la Convention chargés de l'organisation du département avaient rattaché à Orange le canton de Suze la Rousse, séparé du district de Montélimar.

 

En l'An VIII, lors de la mise en place définitive des départements, le canton de Suze fut rendu à la Drôme. Valréas et son canton formèrent alors une enclave vauclusiennne dans ce département.

 

Pour compléter la formation du Vaucluse sachons qu'il a été constitué également par la principauté d'Orange, la viguerie d'Apt, de quelques communes issues de la viguerie de Forcalquier, et du Comté de Sault.

 

 

*

*      *

 

 

Terre de contraste où alternent douceur estivale et canicule, sécheresses et orages diluviens, où neige et gel s'invitent régulièrement et où le Mistral ne mesure pas ses forces, le département de Vaucluse dont le nom provient de la Vallis Closa, "la vallée close" d'où sourd la Fontaine de Vaucluse, a été nommée ainsi après que la Constituante ait proclamé, le 14 septembre 1791, que les États d'Avignon et du Comtat (Haut et Bas), faisaient "partie intégrante de l'Empire français", en réponse au vote des représentants des "patriotes" des États pontificaux du 18 août 1791, qui se prononça pour le rattachement à la France (101.046 voix favorables sur un total de 152.919).

 

 ► État d'Avignon et Comtat Venaissin - ici -

 

 ► La Principauté d'Orange - ici -

 

 ► La Viguerie d'Apt et le Comté de Sault - ici -

 

 

La formation du département de Vaucluse sera entérinée le 25 juin 1793, par décret de la Convention nationale (le texte du décret).

Drapeau du département de Vaucluse  

En 2010, on recensait en Vaucluse 545 monuments et sites culturels, 54 musées et 83 sites naturels, qui ont attiré environ 4 millions de visiteurs au cours de l'année 2009, soit un chiffre d'affaires de plus de 600 millions d'euros.

 

Inutile de vous dire que la liste de propositions de découvertes et/ou d'activités qui vous est ici proposée parmi une si riche mosaïque patrimoniale, est forcément subjective et incomplète!

Atlas des paysages de Vaucluse

 ► Accès à l'Atlas - ici -

 

 

 

  

  Parc naturel régional du Luberon

 

 ► Décret du 20 mai 2009 (renouvellement de classement) - ici -

 

Il regroupe 69 communes des Alpes-de-Haute-Provence et de Vaucluse sur une superficie de 165.000 hectares. Ce territoire a été labellisé Parc naturel régional en 1977 car ses collectivités, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, départements et communes, ont fait le choix de protéger et faire vivre son patrimoine naturel, culturel et humain pour construire l'avenir.

 

Comme les 39 autres Parcs naturels régionaux de France, les actions menées répondent à 5 grandes missions:

 

  la protection et la valorisation des ressources naturelles et du patrimoine

     naturel et culturel;

  l'aménagement du territoire et le renforcement de son identité;

  le développement économique et social;

  l'amélioration de la qualité de vie;

  l'accueil, l'éducation et l'information du public;

  la réalisation d'actions expérimentales et exemplaires.

 

 

 

  

  Randonnées et sports de nature accompagnés

 

Chaque année, d'avril à octobre, le PNR du Luberon vous propose de vous faire accompagner par des professionnels afin de découvrir ce que vous ne verrez jamais seuls. Ainsi, vous accéderez aux sites remarquables:

 

  en toute sécurité, y compris en période estivale, lorsque l'accès aux

     massifs forestiers est réglementé, les accompagnateurs professionnels 

     agréés étant autorisés à vous guider dans ces espaces naturels sensibles;

 

  en respectant les propriétés privées sachant que la plus grande partie du

     foncier du massif du Luberon est privée!

 

  ► PNR Luberon: programme des activités de la semaine en cours - ici -

 

 

Pour toutes les randonnées pédestres (Cèdres) vous devez réserver par téléphone au +33 (0)4 90 04 42 00 auprès de la Maison du Parc ou des Offices de Tourisme partenaires du dispositif:

 

  Maison du Parc du Luberon.

     Tél. : +33 (0)4 90 04 42 00.

  Agence de Développement Touristique des Alpes-de-Haute-Provence.

     Tél. : +33 (0)4 92 31 57 29.

  Agence Développement Réservation Touristique Vaucluse.

     Tél. : +33 (0)4 90 80 47 00.

  Office de Tourisme de Forcalquier montagne de Lure.

     Tél. : +33 (0)4 92 75 10 02.

  Office de Tourisme de la Vallée d'Aigues.

     Tél. : +33 (0)4 90 07 50 29.

  Office de Tourisme de Pertuis.

     Tél. : +33 (0)4 90 79 15 56.

  Office de Tourisme de Cucuron - Vaugines.

     Tél. : +33 (0)4 90 77 28 37.

  Office de Tourisme du Pays d'Apt.

     Tél. : +33 (0)4 90 74 03 18.

  Office de Tourisme Robion.

     Tél. : +33 (0)4 90 05 84 31.

  Office de Tourisme de Cavaillon - Luberon.

     Tél. : +33 (0)4 90 71 32 01.

 

Pour toutes les autres sorties (randonnées à cheval, spéléologie, escalade, grimpe d'arbres, balade à vélo, balade à vtt, montgolfière, parapente, etc.) vous devez réserver par téléphone directement auprès des prestataires (voir le catalogue ou les fiches techniques téléchargeables), les lieux de rendez-vous vous seront précisés lors de votre inscription.

 

Les sorties s’effectuent en petits groupes et sont ouvertes aux familles et aux enfants à partir de 6/7 ans, sauf indications contraires, et certaines sorties sont spécialement conçues pour:

 

  les jeunes enfants (voir pictogramme);

  les personnes en situation de handicap: moteur, visuel, auditif, mental
     (voir pictogrammes).

 

 

 

  

  2016 - Lancement du site: www.cheminsdesparcs.fr

 

28.06 - Lancement du site: www.cheminsdesparcs.fr 28.06 - Lancement du site: www.cheminsdesparcs.fr

 

 

À pied, à vélo, VTT ou cheval, partageons les trésors de nos territoires préservés! Pour découvrir, à son rythme et selon ses envies, une mosaïque de paysages, la faune et la flore remarquable de la Provence, le patrimoine rural méconnu, des Alpes à la Méditerranée…

 

Le 28 juin, les Parcs naturels régionaux de Provence-Alpes-Côte d’Azur et la région lancent le site www.cheminsdesparcs.fr.

 

Ce nouvel outil convivial et innovant permet à chacun de préparer ses balades et randonnées dans les Parcs naturels régionaux des Alpilles, de Camargue, du Luberon, du Queyras et du Verdon, pour explorer – vivre – comprendre ces territoires protégés.

 

Chaque itinéraire présente des renseignements pratiques (durée, dénivelé…) et informe sur les points d’intérêts remarquables tels que les patrimoines naturels, culturels ou paysagers, permettant de valoriser les richesses agricoles, artisanales et culturelles de notre région.

 

 

 

 

  www.cheminsdesparcs.fr - ici -

 

 

 

  

  Sites Natura 2000

 

Malgré sa petite superficie, le Vaucluse est particulièrement concerné par Natura 2000. Nombre de ses rivières et de ses massifs montagneux contribuent à enrichir le réseau écologique européen par une importante biodiversité recensée:

 

   au moins 151 espèces d’oiseaux nicheuses;

   19 espèces de reptiles;

   10 espèces d’amphibiens;

   48 espèces de poissons;

   32 espèces de mammifères;

   plus de 2000 espèces végétales...

Logo Natura 2000

Les sites Natura 2000 jouissent d’une forte implantation en Vaucluse puisqu’ils couvriront, une fois tous approuvés, 39.753 ha répartis en 14 sites, dont 11 relèvent de la directive "Habitats" (DH) et 3 de la directive "Oiseaux" (DO), intégrant au ainsi au réseau européen des secteurs emblématiques de Vaucluse tels que le Ventoux et le Luberon.

 

 

 

  

  Aigues (ou Eygues ou Aygues) - 817 ha

  FR9301576 - DH - DocOb approuvé 22.02.2012

 

 ► Carte - ici -

 

 ► Arrêté du 23 février 2010 - ici -

 

Natura 2000 - Aigues

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Calavon et l'Encrème - 968 ha

  FR9301587 - DH - DocOb en cours (2013)

  FR9301587 - DH - DocOb en cours (2013)

 

 ► Carte - ici -

 

 ► Arrêté du 16 février 2010 - ici -

 

Natura 2000 - Calavon Encrème

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

Natura 2000 - Calavon Encrème

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Durance - 15.954 ha (SIC) - 20.008 ha (ZPS)

  SIC FR9301589 - DH - DocOb approuvé 20.06.2012

  ZPS FR9312003 - DO - DocOb approuvé 20.06.2012

 

 ► Carte - ici -

 

 ► Arrêté du 25 avril 2006 - ici -

 

Natura 2000 - Durance

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

Natura 2000 - Durance

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Gorges de la Nesque - 1.233 ha

  FR9302003 - DH - DocOb approuvé 17.02.2011

Natura 2000 - Gorges de la Nesque  

  Toutes les infos : cartes, descriptions, randos, photos, etc. - ici -

 

 

 

  

  Marais de l’Ile-Vieille - 1.463 ha

  FR9312006 - DO - DocOb approuvé 07.05.2012

 

 ► Carte - ici -

 

 ► Arrêté du 03 mars 2006 - ici -

 

Natura 2000 - Ile Vieille

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Massif du Luberon - 21.365 ha

  FR9301585 - DH - DocOb approuvé 10.08.2006

 

 ► Carte - ici -

 

 ► Arrêté du 02 juin 2010 - ici -

 

Natura Natura 2000 - Massif du Luberon

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

Natura Natura 2000 - Massif du Luberon

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Massif du Petit Luberon - 17.049 ha

  FR9310075 - DO - DocOb approuvé 06.11.2012

 

 ► Carte - ici -

 

 ► Arrêté du 23 décembre 2003 - ici -

 

Natura Natura 2000 - Massif du Petit Luberon

Pour accéder au document, cliquez- ici -

 

Natura Natura 2000 - Massif du Petit Luberon

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Mont Ventoux - 3.140 ha

  FR9301580 - DH - DocOb approuvé 20.12.2004

 

 ► Carte - ici -

 

 ► Arrêté du 02 juin 2010 - ici -

 

Natura 2000 - Mont Ventoux

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

Natura 2000 - Mont Ventoux

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Ocres de Roussillon, Cignac, Marnes de Pérreal - 1.309 ha

  FR9301583 - DH - DocOb approuvé 06.10.2011

 

 ► Carte - ici -

 

 ► Arrêté du 08 novembre 2007 - ici -

 

Natura 2000 - Ocres de Roussillon et de Cignac et Marnes de Pérreal

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

Natura 2000 - Ocres de Roussillon et de Cignac et Marnes de Pérreal

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Ouvèze et Toulourenc - 1.247 ha

  FR9301577 - DH - DocOb approuvé 07.05.2012

 

 ► Carte - ici -

 

 ► Arrêté du 23 février 2010 - ici -

 

Natura Natura 2000 - Ouvèze et Toulourenc

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Rochers et Combes des Monts de Vaucluse - 1.739 ha

  FR9301582 - DH - DocOb validé en Copil 02.2013

 

 ► Carte - ici -

 

 ► Arrêté du 08 novembre 2007 - ici -

 

Natura 2000 - Rochers et Combes des Monts de Vaucluse

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Rhône aval - 12.606 ha

  FR9301590 - DH - DocOb en cours (2013)

 

 ► Carte - ici -

 

Natura Natura 2000 - Le Rhône aval

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Sorgues et Auzon - 2.450 ha

  FR9301578 - DH - DocOb approuvé 30.102006

 

 ► Carte - ici -

 

Natura 2000 - La Sorgues et l'Auzon

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

Natura 2000 - La Sorgues et l'Auzon

Pour accéder au document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Espaces naturels sensibles du Vaucluse

 

Adopté en 2004, le Schéma départemental de la forêt et des espaces naturels définit les principaux objectifs pour préserver et gérer les espaces naturels sur l'ensemble du Vaucluse. Il détermine quatre orientations prioritaires:

 

   entretenir les forêts,

   préserver les espaces naturels,

   prévenir les risques naturels,

   développer la connaissance des écosystèmes.

 

En janvier 2005, à la suite de l'élaboration de ce schéma, le Département de Vaucluse a adopté un dispositif d'aide à l'attention des collectivités pour accompagner leur démarche d'acquisition, de préservation et de mise en valeur de sites naturels dans le cadre de la compétence départementale des espaces naturels sensibles (ENS).

 

Ainsi, un label "ENS de Vaucluse" est délivré aux sites naturels éligibles des collectivités volontaires pour les préserver et les mettre en valeur. Une convention détermine les engagements des deux parties.

 

La collectivité assume la propriété et la maîtrise d'ouvrage de la gestion du site dans le respect de la "charte de qualité des ENS de Vaucluse". Le Département garantit une partie importante des cofinancements pour ces opérations et fournit des outils juridiques et techniques à la collectivité (zone de préemption, charte signalétique, journées d'experts naturalistes).

 

Début 2013, ce sont au total 15 sites et 1.364,2 ha qui sont gérés en tant qu'ENS du réseau départemental:

 

   Aubignan: zone humide de Belle-Île (25,4 ha),

   Bonnieux - Lacoste: forêt des cèdres du Petit Luberon (508,6 ha),
      Convention d'intégration - ici -

   Caromb: lac du Paty (264,2 ha),
      Fiche d'identité - ici -

   Courthézon: étang salé (27,7 ha),

      Fiche d'identité - ici -

   Gargas: mines d'ocres de Janselme, site de Bruoux (16,5 ha),
      Site des mines de Bruoux - ici -

   Jonquières: arboretum départemental de Beauregard (4 ha),
      Fiche d'identité - ici -

   Lagarde d'Apt: forêt de la Plate (160,2 ha),

   Malaucène: forêt départementale du Groseau (24,2 ha),

      LPO PACA - ici -

   Monteux: zone humide des Confines (37,5 ha),
      CEN PACA - ici -

   Saint-Saturnin-les-Apt: marnes Aptiennes de la Tuilières (11,2 ha),
      Paleopolis - ici -

   Sivergues: forêt départementale de Sivergues (112,3 ha),
      LPO PACA - ici -

   Venasque - Saint-Didier: forêt départementale de Venasque (10 ha),
      LPO PACA - ici -

   Venasque: la Pérégrine et le ravin du Défend (111 ha),
      Convention d'intégration - ici -

   Villars: colline de la Bruyère (13,9 ha),

 

Carte des sites du réseau des Espaces Naturels Sensibles de Vaucluse - 2012

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

 

En plus du devoir de protection, les ENS ont aussi une vocation à être ouvert au public dans un objectif de sensibilisation, si cette dernière n’entrave pas le bon état du site.

 

 

 

  

  Agence Départementale de Développement

  et de Réservation Touristiques de Vaucluse

ADT Vaucluse

 

 

  

  Flashez le Vaucluse avec l'ADDRT !

 

"Flashez le Vaucluse et suivez le guide!", voilà l'appli smartphone gratuite mise en place par l’Agence Départementale de Développement et de Réservation Touristique de Vaucluse (ADDRT).

 

Pour surfer sur la vague de l’e-tourisme, rien n’a été oublié: téléchargeable sur Iphone et Androïd cette appli peut aussi être utilisée via la version webmobile en flashant avec son téléphone les codes QR affichés dans les Offices de Tourisme, hébergements ou restaurants partenaires.

 

Une fois téléchargée gratuitement sur votre smartphone, l’appli vous permettra, grâce à la géolocalisation, de trouver l’indispensable agenda recensant les manifestations et événements sur l’ensemble du département, sans oublier une liste d'itinéraires et d'activités aux alentours ou le restaurant le plus proche.

 

 

Flashez le Vaucluse, appli smartphone de l'Agence départementale de réservation touristique Flashez le Vaucluse, appli smartphone de l'Agence départementale de réservation touristique

 

 

Flashez le Vaucluse, appli smartphone de l'Agence départementale de réservation touristique Flashez le Vaucluse, appli smartphone de l'Agence départementale de réservation touristique

 

 

 

 

 ► Téléchargez l'application sur Google Play - ici -

 

 ► Téléchargez l'application sur Apple Store - ici -

 

 

Agence Départementale de Développement et de Réservation Touristiques de Vaucluse

12, rue du Collège de la Croix

BP 50147

84008 Avignon cedex 1

Tél. : +33 (0)4 90 80 47 00

Fax : +33 (0)4 90 86 86 08

Courriel : info@provenceguide.com

 

 ► Site de l'ADDRT de Vaucluse - ici -

 

 

 

  

  Offices de Tourisme et Syndicats d'Initiative

 

Regroupés au sein de l'Union Départementale des Offices de Tourisme et Syndicats d'Initiative (UDOTSI) de Vaucluse, et répartis en cinq zones géographiques, ils sont à votre disposition toute l'année, afin de vous y accueillir et faciliter votre week-end ou séjour en Vaucluse, tout en en suscitant votre désir de découverte...!

 

 ► Haut-Vaucluse - Provence des Papes - ici -

 

 ► Avignon et ses environs - ici -

 

 ► Monts de Vaucluse - Pays des Sorgues - ici -

 

 ► Mont Ventoux - Comtat Venaissin - Pays de Sault - ici -

 

 ► Luberon - ici -

 

 

 

  

  Les cartes

 

  

  Carte Michelin

 

Drôme, Vaucluse

Référence : 332 - Départements France

Échelle : 1/150.000

Édition : 2008

 

 

 

  

  IGN, portail l'Espace loisirs

  Lancement du site: espaceloisirs.ign.fr

 

2015 - IGN, lancement du site l'Espace loisirs: http://espaceloisirs.ign.fr/fr/

 

 

Depuis 2005, l’IGN a investi le secteur de la randonnée avec un portail, l’Espace loisirs. On peut y consulter plus de 11.000 parcours, ajouter les siens et s’informer sur 4.000 points d’intérêts.

 

L’IGN s’est entouré de plusieurs partenaires pour proposer 227 .085 km de sentiers cumulés, dont ceux de grande randonnée. L’Espace loisir est accessible depuis un ordinateur, mais aussi des applications partenaires, telles iPhiGéNie (application de référence pour la randonnée), SityTrail Espace loisirs et TwoNav

 

  IGN l'Espace loisirs - ici -

 

  iPhiGéNie - ici -

 

  SityTrail Espace loisirs - ici -

 

  TwoNav - ici -

 

 

 

  

  Cartes IGN TOP 25 et Série Bleue

 

Ces cartes topographiques d'une très grande précision contiennent tous les détails existant sur le terrain: voies de communication jusqu'au moindre sentier, constructions jusqu'au hangar, bois, arbre isolé, rivière, source... Sans oublier la représentation du relief par des courbes de niveau.

Échelle : 1/25.000.

 

 ► Trouver les références de sa carte - ici -

 

 

 

  

  Carte Libris - Éditions Didier Richard

 

Luberon - Parc naturel régional - 12

Partie ouest : Cavaillon, Apt, Cadenet.

Carte Grand Air randonnée et patrimoine.

Données IGN - compatible GPS.

Échelle : 1 /40.000 - 1 cm = 400 m.

 

 

 

  

  Cartes interactives au 1/25.000 avec Géoportail

Cartographie interactive de Géoportail au I/25 000  

 ► Accès à la cartographie interactive de Géoportail - ici -

 

 

 

  

  Cartographie interactive CARMEN

Cartographie interactive CARMEN

 

La cartographie interactive est réalisée grâce à l’outil national CARMEN (CARtographie du Ministère chargé de l’Environnement). La carte accessible ci-dessous présente les données sur l’environnement, l’industrie et les risques.

 

Une nouvelle version de cet outil vous est proposée début juillet 2010 (l’adresse d’appel de la carte principale est simplifiée), incluant de nombreuses nouveautés: choix du système de coordonnées, possibilité de requête attributaire, transparence au niveau des groupes de couches de données, téléchargement direct des données SIG, meilleure technologie d’affichage, possibilité d’inverser 2 couches en visualisation.

 

À cette occasion, plusieurs lots de données ont été ajoutés ou ont fait l’objet d’une actualisation. Le téléchargement des données SIG présentes dans CARMEN se fait maintenant uniquement dans l’application.

 

La navigation au sein de cet outil est intuitive: vous construisez votre carte interactive en vous déplaçant sur votre territoire d’intérêt, et en cochant sur la partie gauche vos thèmes d’intérêt parmi ceux disponibles. N’hésitez pas à consulter "l’aide générale sur l’interface" lors de votre première utilisation, et les informations d’actualité de manière régulière.

 

L’outil CARMEN présente notamment les atouts suivants:

 

   pas besoin d’installer de module additionnel, compatibilité avec les
     principaux navigateurs Internet (dont Internet Explorer et Firefox).

 

   possibilité d’atteindre les données des régions voisines ou d’autres
     serveurs compatibles via l’outil "WMS-WFS", et d’intégrer les couches de
     la DREAL  PACA dans votre propre système d’information.

 

 ► Accès à CARMEN - ici -

 

 

Exemple d'emploi de CARMEN pour la recherche d'Arbres remarquables":

 

1)   dans la colonne de gauche "Légende", clic gauche dans le bouton "Fond
      de plan", ce choix permet en déplaçant le curseur de l'ascenseur
      horizontal situé sous cette fonction (clic gauche maintenu), de passer

      en continu du mode carte au mode image satellitaire,

2)   dans la colonne de gauche "Légende", clic gauche sur la flèche située à
      gauche du bouton "Sites et paysages",

3)   dans le menu déroulant qui vient de s'ouvrir, clic gauche sur la flèche
      située à gauche du bouton "Arbres remarquables.",

4)   clic gauche dans le bouton de la catégorie choisie "Arbre remarquable
      accessible au public" ou "Arbre remarquable sur terrain privé",

5)   dans la Barre d'outils, sélectionnez l'échelle de la carte: 1 / 100.000,

6)   déplacez le fond de carte vers la zone objet de votre recherche,

7)   déplacez votre pointeur sur le repère choisi pour ouvrir une fenêtre avec
      le nom commun de l'essence, le nom latin, la circonférence et la

      hauteur.

 

 

 

  

  Cadastre napoléonien

  Institué en 1807

 

Auribeau - Cadastre napoléonien de 1810

Auribeau - Pour agrandir le document, cliquer - ici -

 

Le cadastre parcellaire, communément appelé "napoléonien", a été institué en 1807. Napoléon voulait à la fois en faire un outil juridique, pour établir la possession du sol, et un outil fiscal, permettant d’imposer équitablement les citoyens aux contributions foncières. Il est composé d’états de sections, de matrices des propriétés bâties et non bâties, et de plans aquarellés.

 

 ► Accès à l'ensemble des cadastres des communes de Vaucluse - ici -  

 

 

  

  Cartes de Cassini

  XVIIIe siècle

 

Cartes de Cassini sur le site de Géoportail

Pour agrandir le document, cliquer - ici -

 

Si le projet d'une cartographie du royaume de France dans son ensemble est initié en 1668, l'année 1733 marque le véritable point de départ de la future carte topographique et géométrique des Cassini ou carte de l'Académie. Le maillage du pays sera quasi définitif en 1783, lorsque Cassini de Thury publiera la Description géométrique de la France

 

Au cours du XVIIIe siècle 180 cartes individuelles seront publiées en omettant l'île d'Yeu et la Corse. Les départements de la Savoie, de la Haute-Savoie et une partie de celui des Alpes-Maritimes sont également absents puisqu'ils ne faisaient pas partie du Royaume de France à cette époque.

 

 ► Accès aux cartes de Cassini sur le site de Géoportail - ici -  

 

 

  

  Les guides

 

  

  Retour aux années 50...

  Guide du pneu Michelin - Provence - 1952-53

 

Le touriste qui, venant du nord, pénètre dans les lumineuses plaines provençales, subit une véritable exaltation devant ce pays que Mistral a défini comme "l'empire du soleil".

 

Cet empire du soleil a des aspects très variés: il y a loin des chaînes calcaires du Ventoux ou des Alpilles aux jardins fertiles du Comtat Venaissin, des riches campagnes aixoises aux solitudes sévères de la Crau et de la Camargue, des terres amphibies du delta du Rhône à la garrigue desséchée de Nîmes. Mais deux traits communs unissent ces régions naturelles si diverses: le climat et la végétation.

 

Dans ces années 1952-53, les principales curiosités monumentales, artistiques et diverses proposées à la découverte du touriste en Provence, et plus particulièrement dans le département de Vaucluse étaient rares, comme l'atteste cette liste récapitulative:

 

Provence - Guide du pneu Michelin - Edition 1952-1953

Pour agrandir le document, cliquer - ici -

 

 

 

  

  Les guides de Patrick Ollivier-Elliott

 

Indispensables, incontournables, les guides de Patrick Ollivier-Elliott qui vous invitent à découvrir, de part et d'autre d'une ligne reliant à l'ouest, le mont Ventoux, et à l'est la Montagne de Lure, ces quatre départements que sont les Alpes-de-Haute-Provence (04), les Hautes-Alpes (05), la Drôme (26) et le Vaucluse (84), du sud de Valence au nord d'Aix-en-Provence:

 

  1. Luberon d'Apt

   2. Luberon d'Aigues

   3. Terre de Sault, Albion et Banon

   6. Terres du Ventoux et Carpentras

   7. Pays des Sorgues, Monts de Vaucluse, et Cavaillon

   9. Pays de Lure, Forcalquier et Manosque 

Carnets d'un voyageur - Patrick ollivier-Elliott

   4. Les Baronnies

   5. Au soleil du Ventoux 

   8. La Provence Verte

   10. Une Provence des senteurs

   11. Vallée de la Drôme et terres voisines

Carnets d'un voyageur - Patrick ollivier-Elliott

 

 

  

  1 - Luberon Pays d'Apt (Édisud - nouvelle édition de 2007)

 

En 1991, Patrick Ollivier-Elliott publiait chez Édisud "Luberon, carnets d'un voyageur attentif", qui reçu le Grand Prix de l'édition régionale de Provence et le Prix de l'Académie de Marseille.

Luberon Pays d'Apt de Patrick Ollivier-Elliott - Édisud

Cet ouvrage, alors décrit comme "le guide atypique mais idéal pour l'évasion vers les bonheurs fous", et depuis toujours demandé par les résidents et les visiteurs de cette contrée que le monde entier appelle maintenant "Le Luberon", a-t-il vieilli? Ou plus exactement, ce pays a-t-il en quinze-vingt ans beaucoup changé?

 

Pour répondre à cette question que lui posait son estimé éditeur, et pour mettre sous les yeux des jeunes générations une vision à jour de ces terres de lumière, l'auteur a repris son bâton de pèlerin, sa besace, son carnet de notes et sa plume à dessin, et a revisité chaque village, chaque site.

 

Voici donc - vu par un œil qui a mûri - la redécouverte d'un pays qui, sans que ses montagnes et villages aient trop changé de place, s'est également bien modifié.

 

Un livre à lire aussi par ceux qui veulent découvrir une Provence encore souvent sauvage, et par ceux qui voudront comparer deux visions dans le temps d'un pays qu'ils affectionnent.

Porche de Notre-Dame-de-Lumière - Patrick Ollivier-Elliott

 ► Extraits et références du livre - ici -

 

 

 

  

  2 - Luberon Pays d'Aigues

 

En 1993, Patrick Ollivier-Elliott publiait chez Édisud "Luberon d’Aigues, carnet d’un voyageur attentif", qui reçut le Grand Prix de l’édition régionale de Provence et le Prix de l’Académie de Marseille. Cet ouvrage est devenu une véritable bible sur le Luberon, livre de chevet et compagnon de voyage.

 

Aujourd'hui, Patrick Ollivier-Elliott achève l'actualisation de son parcours dans le Luberon d'Aigues, ce pays qui, du triangle fertile entre grand Luberon, Lourmarin et Forcalquier jusqu'aux contrées de semi-montagne, s'épanouit en majesté sur les rives fantasques de la capricieuse Durance: "Pour l'avoir beaucoup fréquentée et toujours adorée, je peux vous confier un secret: c'est une femme, avec tout ce que cela implique de séduction, de férocité, d'inconséquence et de bonheurs donnés."

Luberon Pays d'Aigues - Patrick Ollivier-Elliott - Barthélemy

 

Luberon Pays d'Aigues

Carnet d'un voyageur attentif

Auteur : Patrick Ollivier-Elliott

Éditeur : Édisud

Date de parution : 2008

Code ISBN : 978-2-7449-0764-7

Format : 21,5 cm x 21,5 cm, 288 pages, broché

Prix : 15.9 € (2013)

 

 

 

  

  3 - Terre de Sault, Albion et Banon

 

Pays de Sault, plateau d'Albion, collines et lavanderaies de Banon: des paysages dans lesquels se déplaceront pour l'éternité Gédémus, Panturle, les personnages de Giono. Après avoir fait découvrir le Luberon au fil de sa double plume - écriture et dessin - Patrick Ollivier-Elliott nous emmène à travers les hautes solitudes de ces derniers pays purs, et à la découverte des secrets de leurs villages, avec toujours son œil  inquisiteur qui n'ignore aucun détail, son ton mi-amoureux, mi-caustique, et ses croquis qui présentent l'essentiel au visiteur attentif. Cet ouvrage est le premier d'une nouvelle série consacrée à la Haute-Provence.

Terre de Sault, Albion et Banon - Patrick Ollivier-Elliott - Edisud

 

Terre de Sault, Albion et Banon

Carnet d'un voyageur attentif

Auteur : Patrick Ollivier-Elliott

Éditeur : Édisud

Date de parution : 1996

Code ISBN : 2-85744-859-7

Format : 21,5 cm x 21,5 cm, 144 pages, broché

Prix : 15.9 € (2013)

 

 

 

  

  4.1 - Les Baronnies, mode d'emploi d'un fragment de paradis

 

Collection Carnet d'un voyageur attentif. Les Baronnies, un pays tantôt vert comme le Dauphiné, tantôt bleu de lavandes comme la Provence, tantôt montagneux et presque toujours sous un ciel pur, c'est un pays secret, loin des grands axes. Quelques petites villes, cent trente villages et hameaux, autant de châteaux, deux fois autant d’églises et de chapelles, tels sont les ingrédients de ce livre. Un "mode d’emploi" avec descriptif des 18 petites régions composant les Baronnies est présenté sous forme de notices à la fois touristiques et historiques et un itinéraire d’excursion est chaque fois proposé. Plus de 300 dessins à la plume illustrent le texte. Cet ouvrage, imprimé une première fois en 1986 et régulièrement réimprimé, a été totalement remis à jour, réactualisant textes et dessins.

Les Baronnies - Mode d'emploi d'un fragment de paradis - Patrick Ollivier-Elliott - Edisud

 

Les Baronnies, mode d'emploi d'un fragment de paradis

Carnet d'un voyageur attentif

Auteur : Patrick Ollivier-Elliott

Éditeur : Édisud

Date de parution : 2001

Code ISBN : 2-7449-0266-7

Format : 21,5 cm x 21,5 cm, 288 pages, broché

Prix : 15.9 € (2013)

 

 

 

  

  4.2 - Les Baronnies, quatre saisons en Drôme provençale

 

Parcourir les Baronnies de la Drôme Provençale, c’est découvrir un pays méconnu, oublié parfois.

 

Loin des rumeurs et de l’agitation, il suffit de s’ouvrir aux délicats paysages, franchir ces reliefs peu audacieux, traverser ces vallées paisibles; c’est ainsi se retrouver dans une nature à échelle humaine.

 

Ici, les superlatifs ne sont pas de mise, les sommets à conquérir restent modestes, les distances accessibles au promeneur averti.

 

Les Baronnies, c’est finalement une ambiance. Une journée de voiture à passer d’une vallée à l’autre offre une grande diversité de points de vue et invite à s’attarder, à revenir quelques jours au rythme naturel du nomade. La douceur de vivre est à saisir dans l’instant; jubilation retrouvée dans la paix qui règne ici.

Les Baronnies, quatre saisons en Drôme Provençale - Patrick Ollivier-Elliott - Barthélemy

 

Les Baronnies, quatre saisons en Drôme Provençale

Texte : Patrick Ollivier-Elliott

Photos : Didier Renvazé

Éditeur : Barthélemy

Date de parution : 2007

Code ISBN : 978-2-7449-0764-7

Format : 24,5 cm x 24,5 cm, 168 pages

Prix : 19 € (2013)

 

 

 

  

  5 - Au soleil du Ventoux

 

En Provence, au nord du Comtat Venaissin, une curiosité géologique connue dans le monde entier, un petit massif fantasque fait d'un enchevêtrement de lames de roches dressées à la verticale, un nom à faire rêver: les Dentelles de Montmirail.

 

Une mer de vignobles émergeant du sable, du caillou, de l'argile, les transformant à l'automne en ces vins à la fois rustiques et somptueux qui partout portent la gloire des Côtes-du-Rhône.

 

Des villages qui se donnent des airs de décor de crèche, et dressent leurs campaniles, leurs châteaux, leurs allées de cyprès pour mieux faire chanter les vents.

 

Une ville où l'on croise à chaque pas la pureté des vestiges gallo-romains, la douceur de l'art roman, la rudesse des forteresses médiévales, le luxe des évêchés de la renaissance, les raffinements de l'architecture baroque, et le sourire des gens heureux: Vaison-la-Romaine.

 

Tout cela fait un autre "fragment de Paradis", dans lequel ce livre vous invite à parcourir une ronde initiatique à travers Vaison-la-Romaine, Le Crestet, Malaucène, Le Barroux, Suzette, La Roque-Alric, Lafare, Beaumes-de-Venise, Vacqueyras, Gigondas, Sablet et Séguret, puis vous emmène à l'aventure le long des sentiers et des crêtes du massif des Dentelles de Montmirail.

 

146 dessins à la plume et 3 cartes illustrent le texte.

Au soleil du Ventoux - Patrick Ollivier-Elliott - Aubanel

 

Au soleil du Ventoux - Vaison-la-Romaine et le Pays des Dentelles

Auteur : Patrick Ollivier-Elliott

Éditeur : Aubanel

Date de parution : 1987

Code ISBN : 2-7006-0122-X

Format : 15 cm x 24 cm, 188 pages, broché

Prix : 17,38 € (2013)

 

 

 

  

  6 - Terres du Ventoux et Carpentras

 

Collection Carnet d'un voyageur attentif. Mêlant humour caustique et amour du pays, n'omettant aucun détail et rendant vie à chacune de ses découvertes grâce à ses croquis, l'auteur nous emmène dans une montagne magique, le Ventoux. Une façon originale de partir à la découverte de cette région.

Terres du Ventoux et Carpentras - Patrick Ollivier-Elliott - Edisud

 

Terres du Ventoux et Carpentras

Carnet d'un voyageur attentif

Auteur : Patrick Ollivier-Elliott

Éditeur : Édisud

Date de parution : 1997

Code ISBN : 2-85744-925-9

Format : 21,5 cm x 21,5 cm, 144 pages, broché

Prix : 15.9 € (2013)

 

 

 

  

  8 - La Provence Verte - Autour de Montélimar et Dieulefit

 

Collection Carnet d'un voyageur attentif. Ce livre est un livre-promenade, dans cette contrée qui n’est pas tout à fait la Provence, mais plus vraiment le Dauphiné non plus. Écrit avec la verve et l’érudition qui ont fait le succès de ses précédents ouvrages, Patrick Ollivier-Elliott nous offre un guide historique illustré de dessins à la plume qui, mieux qu’une photographie, expriment l’essentiel d’un site, d’un monument ou simplement d’un détail architectural.

La Provence Verte - Autour de Montélimar et Dieulefit - Patrick Ollivier-Elliott - Edisud

 

La Provence Verte - Autour de Montélimar et Dieulefit

Carnet d'un voyageur attentif

Auteur : Patrick Ollivier-Elliott

Éditeur : Édisud

Date de parution : 1998

Code ISBN : 2-7449-0006-0

Format : 21,5 cm x 21,5 cm, 144 pages, broché

Prix : 15.9 € (2013)

 

 

 

  

  9 - Pays de Lure, Forcalquier et Manosque

 

Collection Carnet d'un voyageur attentif. Patrick Ollivier-Elliott, infatigable promeneur, nous emmène cette fois à l’intérieur de la boucle inférieure du grand “S” que forme la Durance en son moyen cours, et dans cette Haute Provence qui est devenue basse à force de voir ses villages perchés se réinstaller en vallée, aussi appelée la “Provence de Giono”.

Pays de Lure, Forcalquier et Manosque et de Giono - Patrick Ollivier-Elliott - Edisud

 

Pays de Lure, Forcalquier et Manosque

Carnet d'un voyageur attentif

Auteur : Patrick Ollivier-Elliott

Éditeur : Édisud

Date de parution : 2000

Code ISBN : 2-7449-0169-5

Format : 21,5 cm x 21,5 cm, 192 pages, broché

Prix : 15.9 € (2013)

 

 

 

  

  10 - Une Provence de senteurs - Grignan, Valréas, Tricastin

 

Pays de Grignan, de Valréas, du Tricastin, des coteaux de l’Eygues, il n’y a pas de nom générique pour définir – en dépit de son unité – cette grande houle solidifiée, ceinturée d’une barrière de collines et maintenant couverte de vignobles. Si toute la Provence est une contrée de senteurs, ce pays-ci l’est plus encore : - le vin, de plus en plus somptueux - la truffe, de moins en moins secrète je le crains - la lavande, aussi spectaculaire qu’enivrante quand commence l’été - et, depuis une bonne décennie, les jardins de plantes aromatiques et les collections de fleurs à parfum.

 

Pour bien apprécier ce pays, il faut non seulement un œil attentif, mais aussi un nez et un palais à l’affût. Dans ces paysages propres, pas de grandes montagnes que survolent les aigles, pas de gorges tranchées dans des tourbillons de calcaire, pas d’avens emportant l’eau vers des résurgences à l’autre bout du monde, pas ou peu de sentiers qui se perdent dans l’inconnu, mais de grandes étendues de vignes et de lavandes dont l’alignement satisfait notre besoin naturel de dominer, de plus discrets alignements de chênes grêles sous lesquels pousse le diamant noir, en somme une nature policée, aimable, on pourrait presque dire maîtrisée si une rivière ne lâchait de temps en temps sa colère.

 

Mais l’homme n’a pas seulement labouré ce pays, il y a aussi bâti: j’y dénombre trente-deux villages, trente-cinq châteaux ou donjons isolés, deux fois autant d’oppida, trente-deux églises, quelques temples, deux abbayes, soixante-dix-sept chapelles (pour partie en ruines) et sûrement – le long de bucoliques ripisylves – des ratons laveurs. Alors en route?

Une Provence de senteurs - Grignan, Valréas, Tricastin - Patrick Ollivier-Elliott - Edisud

 

Une Provence de senteurs - Grignan, Valréas, Tricastin

Carnet d'un voyageur attentif

Auteur : Patrick Ollivier-Elliott

Éditeur : Édisud

Date de parution : 2003

Code ISBN : 2-7449-0399-X

Format : 21,5 cm x 21,5 cm, 224 pages, broché

Prix : 15.9 € (2013)

 

 

 

  

  11 - Vallée de la Drôme et terres voisines

 

La rivière Drôme - il faut bien l'appeler ainsi pour la distinguer du département auquel elle a donné son nom - est une frontière et un trait d'union entre le Vercors au Nord et le Dauphiné provençal au Sud, entre les Alpes à l'Est et le sillon rhodanien à l'Ouest. Elle naît aux confins de la Haute-Provence, et se marie au Rhône 106 kilomètres plus loin et 940 mètres plus bas. Entre-temps, elle aura reçu l'appoint de dizaines de ruisselets et torrents; chacun d'eux coule dans des paysages paisibles et propices au bonheur. Sa vallée et celles de ses affluents hébergent plus de quatre-vingts villages et villes, depuis le plus modeste, qui fait à peine un habitant, jusqu'à de belles cités comme Die ou Crest; au fil de l'eau elle nous fait passer des sommets herbeux du Vercors et du Haut-Buech à l'or des vignobles et aux grands vergers rhodaniens. Cette contrée, fortement marquée par le protestantisme à partir du XVIe siècle, conserve un patrimoine architectural admirable, d'innombrables sites remarquables, et un mode de vie qui conserve beaucoup du charme et du calme d'autrefois. Patrick Ollivier-Elliott, vous invite à la découvrir au fil de ce nouveau Carnet d'un voyageur attentif.

 

Extrait: C'est ici que commence notre histoire, dans un vaste cirque de montagnes qui, tout en se dorant au soleil de Provence, sont bien dauphinoises dans l'âme.

 

Par là, point de ces villages comme on en trouvera vers la basse Drôme - cossus, installés sur des tapis de vignes, bardés de giletières, de villas modernes, de pianos et même de giratoires - mais une poignée de hameaux et juste un seul vrai bourg, Valdrôme.

 

Côté montagnes, deux cols voituriers donnent le passage vers d'autres contrées: le col du Fays vers le Nyonsais, et le col de Carabès vers la vallée du Buech; mais en fait, au moins une demi-douzaine d'autres passages moins aménagés permettent de s'échapper à pied ou à mulet vers le Sud et l'Est, tels le col des Praux, le Pas de La Lauze, le col du Charron ou le col de Valdrôme (qui, en dépit de son nom, est à l'opposé de Valdrôme).

 

L'Histoire de ce haut pays est assez simple, et se contenta de suivre celle des terres mieux placées ou plus stratégiques. La colonisation romaine s'y aventura, sans toutefois laisser de vestiges notables ou en tout cas découverts à ce jour. Au Moyen Âge, l'ensemble de la haute vallée fut constitué en une seigneurie unique qui appartint d'abord aux évêques de Die, puis aux Hospitaliers à partir de 1227. Retournée ensuite sous la coupe de l'évêché, la contrée a basculé du côté de la Réforme au XVIe siècle, et y est restée depuis.

Vallée de la Drôme et terres voisines - Patrick Ollivier-Elliott - Edisud

 

Vallée de la Drôme et terres voisines

Carnet d'un voyageur attentif

Auteur : Patrick Ollivier-Elliott

Éditeur : Édisud

Date de parution : juin 2006

Code ISBN : 2-7449-0616-9

Format : 21,5 cm x 21,5 cm, 270 pages, broché

Prix : 25 € (2013)

 

 

 

  

  Guide Vert Michelin 2016

 

Régulièrement réactualisé (dernière parution le 15.02.2016 sous la réf. 9782067207141 ), ce compagnon de voyage, transmis de génération en génération, apparaît encore comme une "institution" toujours aussi efficace dans son contenu: cartes détaillées (légendes à l'appui, on est pas Michelin pour rien! Format pratique à la couleur caractéristique, présentation riche et complète traitant, comme à son habitude, l'ensemble des thèmes culturels du pays.

 

Les + du guide Vert Michelin Provence :

   sites touristiques étoilés et 40 circuits détaillés,

   700 adresses pour tous les budgets,

   flashcodes et services en ligne.

 

De nombreux bonus numériques vous attendent. Vous êtes équipé d'un smartphone ou d'une tablette? alors il vous suffit de viser les différents flashcodes intégrés dans le guide pour accéder en un clic à nos services en lignes: cartes de la destination avec sites touristiques et adresses, sélection d'application, vidéos et reportages...

Guide Vert Michelin Provence - Edition 2016

Éditeur : Michelin

Collection : Guide Vert

Date de parution : 15 février 2016

Réf. : 9782067207141

Prix : 14,90 € (2016)

 

 ► Le Guide Vert Provence sur la boutique Michelin - ici -

 

 

 

  

  Cartoguide Didier Richard / Libris

 

Le cartoguide est une pochette pratique à utiliser lors de vos randonnées. C'est une pochette en tissu imperméable avec fenêtre transparente à fixer, grâce à deux scratchs, sur la ceinture ventrale de votre sac à dos. En un seul geste, vous accéder rapidement à la carte et au guide, les deux éléments indispensables pour réussir vos balades.

 

Ce nouveau concept est inauguré avec le parc naturel régional du Luberon. Vous avez ainsi deux cartoguides à votre disposition, la partie ouest du parc et la partie est. À chaque zone sa carte et son guide.

 

Les deux cartes :

 

  Traitement graphique original particulièrement adapté à la randonnée et
     aux sports de pleine nature à partir de données IGN.

  Cartes réalisées en collaboration avec le parc naturel régional du Luberon.

   Échelle choisie en fonction du territoire pour que les cartes soient plus
     précises: 1/40 000.

   Deux faces imprimées. Au recto la carte de rando, au verso son poster
     aérien.

 

Les cartes et les guides sont également vendus séparément.

 

 

 

  

  Parc naturel régional du Luberon est

 

Une sélection de 146 randonnées pédestres destinées aux amoureux de la marche en pleine nature. Minutieusement choisis et décrits par cinq accompagnateurs en Luberon, ces itinéraires pour tous, permettent de découvrir ou de redécouvrir les richesses de ce parc naturel régional, territoire remarquable pour son patrimoine, sa nature protégée et son potentiel de randonnées.

 

Bien que l'on puisse le consulter isolément, ce guide a été conçu en vue d'une utilisation simultanée avec la carte nº 13: Luberon, parc naturel régional. Partie est au 1/40 000. Ce guide pratique, très simple d'utilisation, vous séduira par son petit format à glisser facilement dans la poche du pantalon ou le sac à dos.

Guide Parc naturel régional du Luberon Est - Editions Didier Richard

Cartoguide Parc naturel régional du Luberon Est

Apt, Pertuis, Manosque, Forcalquier

Auteurs : collectif

Éditeur : Éditions Didier Richard

Collection : Guide Libris

Date de parution : 2006

EAN : 978-2723453943

Format : 10,4 cm x 16,4 cm, 208 pages, broché

Prix : 19 € (2013)

 

 

 

  

  Parc naturel régional du Luberon ouest

 

Une sélection de 128 randonnées pédestres destinées aux amoureux de la marche en pleine nature. Minutieusement choisis et décrits par Bruno Adam, Jean Marc Rancurel, Claude Lopez, Raphaël Perdiguier et Pierre Paillat, accompagnateurs en Luberon, ces itinéraires pour tous, permettent de découvrir ou de redécouvrir les richesses de ce parc naturel régional, territoire remarquable pour son patrimoine, sa nature protégée et son potentiel de randonnée.

Guide Parc naturel régional du Luberon Ouest - Editions Didier Richard

Guide Parc naturel régional du Luberon Ouest

Cavaillon, Apt, Cadenet

Auteurs : collectif

Éditeur : Éditions Didier Richard

Collection : Guide Libris

Date de parution : 2006

EAN : 978-2723453936

Format : 10,4 cm x 16,4 cm, 172 pages, broché

Prix : 9,5 € (2013)

 

 

 

  

  Que sais-je?

 

  

  Les 100 mots de la Provence

 

Au sud, il y a le rivage de la mer des civilisations, au nord, les grandes Alpes, symbole universel de l'alpinisme. Il y a aussi l'univers des montagnes "sèches" et des collines, un grand fleuve européen - le Rhône et son delta -, une rivière, la Durance.

 

Aucune région française ne peut rivaliser avec tous ces "extrêmes". Aucune! Et sur ce territoire de passage et d'élection se sont développés, au fil de l'histoire, une culture, une langue, un art de vivre, des traditions, tout un patrimoine matériel et immatériel que ces 100 mots nous invitent à découvrir.

 

De garrigue à mistral, de l'Olivier à l'aïoli, des santons à Sophia Antipolis, de Cézanne à Giono et Vincent Scotto, cet ouvrage est une promenade dans la Provence d'hier et d'aujourd'hui.

 

Marc Dumas: Libraire, poète de langue provençale et française, Marc Dumas est notamment l'auteur de Luberon. La montagne (Aralia, 1996), Paroles de Provence (Albin Michel, 2000) et Terres de Provence (Équinoxe, 2004).

 Les 100 mots de la Provence - Marc Dumas - PUF

Les 100 mots de la Provence

Auteur : Marc Dumas

Éditeur : PUF

Collection : Que sais-je?

Date de parution : 2 février 2011

ISBN : 978-2-13-057979-3

Format : 11,5 cm x 18 cm, 128 pages, broché

Prix : 9 €

 

Mot 44 - La Sieste - Une tradition dans le temps de travail (pages 58 et 59).

 

Ce mot venu du latin (sixième heure) ne pouvait être absent de ces 100 mots. Il est essentiel à la compréhension du rythme du temps de travail un peu particulier chez les méridionaux.

 

Les Provençaux y ont très vite ajouté d'autres dénominations comme pour s'excuser ou au contraire manifester fièrement cette différence. On parle ici de penequet du verbe peneca (sommeiller). On peut aussi faire usage, non pas du verbe "siester" dont déjà le dictionnaire de 1872 relève qu'il est employé uniquement dans les pays du sud, mais encore plus provençalement du verbe penequeja qui décrit "l'action" d'une bonne sieste qui' est en train d'être vécue de la plus sereine des façons et de suivre ainsi une nouvelle discipline de vie.

 

La présence de plus en plus importante d'une population de retraités n'a fait que renforcer l'idée que la sieste est très pratiquée dans le sud. Il est vrai qu'elle l'est sans doute plus qu'ailleurs.·

 

Il n'est pas question pour ces pays de renoncer à un rituel excellent pour la santé! La sieste est l'illustration vivante d'un art de vivre né des longues journées estivales autant que d'un certain sens traditionnel du partage du temps.

 

Déjà nos rudes moissonneurs gavots étaient bien loin des trente-cinq heures en continu sur la semaine des urbanisés dans l'attente du week-end pour se dégager du stress des horaires. Ils avaient organisé leurs six petits repas afin de mieux répartir périodes de repos et de travail dans la journée en les faisant suivre de six petites pauses dans leur maniement de la faux!

 

Toute l'histoire de la sieste et de son maintien est encore présente dans une géographie humaine et économique surtout si on l'envisage à l'aune des contraintes et interdépendances liées à l'urbanisation des mœurs: autant de carcans horaires difficiles à desserrer.

 

 

 

  

  Archives départementales de Vaucluse

Archives départementales de Vaucluse  

Palais des Papes

84000 Avignon

Tél. : 04 90 86 16 18

Courriel : archives84@cg84.fr

 

Horaires d'ouverture :

 

lundi : 11h00/17h00 - mardi au vendredi : 8h30/17h00.

 

 ► Découvrir, visiter, regarder. - ici -

 

 

 

  

  Le 84 vu du ciel avec Serge Robert, pilote

 

 ► Vaucluse 1 - ici -

 

 ► Vaucluse 2 - ici -

 

 ► Vaucluse 3 - ici -

 

 

 

  

  Découvrir le Vaucluse avec Panoramio

Souvenirs de Vaucluse avec Panoramio

 

  Photothèque - ici -

 

 

 

  

  Où pratiquer?  Que voir?

 

 ► Activités sportives, randonnées, cyclotourisme, pêche, etc. - ici -

 

 ► Aéro-clubs, clubs ULM, clubs vol libre - ici -

 

 ► Aéromodélisme, clubs, magasins spécialisés - ici -

 

 ► Architecture en ville - ici -

 

 ► Architecture hors agglomération - ici -

 

 ► Architecture religieuse - ici -

 

 ► Astronomie, la tête dans les étoiles dans le 04, 05 et 84 - ici -

 

 ► Châteaux, châteaux forts - ici -

 

 ► Cerfs-volants - ici - 

 

 ► Curiosités et sites Natura 2000 - ici -

 

 ► Espaces de fêtes ou d'échange commercial - ici -

 

 ► Fusées à eau (festival des)- ici -

 

 ► Monuments historiques - ici -

 

 ► Musées - ici -

 

 ► Parcs et jardins - ici -

 

 ► Patrimoine industriel - ici -

 

 ► Ponts routiers inscrits ou classés au titre des monuments historiques - ici -

 

 

 

  

  Voler dans le Vaucluse et les départements voisins

 

 ► Aéro-clubs : Bouches-du-Rhône, Gard et Vaucluse - ici -

 

 ► ULM (Vaucluse) : paramoteur, pendulaire, multiaxes, autogires, etc. - ici -

 

 ► Vol libre (Vaucluse) : deltaplane, parapente, kite - ici -

 

 

 

  

  Aéromodélisme (avions, hélicoptères, planeurs, etc)

 

 ► Fédérations, clubs, terrains d'évolutions, magasins spécialisés, etc. - ici -

 

 

 

  

  Activités sportives

 

 ► Canoë, kayak - ici -

 

 ► Cerfs-volants - ici -

 

 ► Cyclotourisme, VTC, VTT et VAE - ici -

 

 ► Équitation, randonnées équestres - ici -

 

 ► Escalade (hors via ferrata) - ici -

 

 ► Montgolfière - ici -

 

 ► Parachutisme - ici -

 

 ► Parcours acrobatiques en forêt - ici -

 

 ► Pêche en eau douce - ici -

 

 ► Randonnées pédestres : 200 propositions - ici -

 

 ► Ski - station de ski du mont Serein au mont Ventoux - ici -

 

 ► Spéléologie - ici -

 

 ► Via ferrata - ici -

 

 ► Vol libre : deltaplane, parapente, etc. - ici -

 

 

  Revenir à Demandez le programme! - ici -

 

 

 

  

  Architecture en ville

 

  

  Avignon - La Barthelasse - PDF - 172 pages

 

 ► Guide d'Avignon - PDF - ici -

 

 ► Le pont Saint-Bénézet - ici -

 

 

  

  Gordes

 

 ► Les caves du Palais Saint-Firmin - ici -

 

 

  

  Ménerbes - PDF - 18 pages

 

 ► Ménerbes, village perché du Luberon - PDF - ici -

 

 

  

  Oppède le Vieux

 

 ► La citée des muses - Le Groupe d'Oppède - ici -  

 

  Revenir à Demandez le programme! - ici -

 

 

 

  

  Architecture hors agglomération

 

  

  Ponts routiers classés ou inscrits au titre des MH

 

 ► Avignon : Pont Saint-Bénézet (XIIe siècle) - ici -

 

 ► Bédarrides : Pont roman (1647) - ici -

 

 ► Bonnieux : Pont Julien (fin du Ier siècle av. J.-C.) - ici -

 

 ► Bonnieux : Pont à coquille (1606) - ici -

 

 ► Vaison-la-Romaine : Pont gallo-romain (Ier siècle ap. J.-C.) - ici -

 

 ► Lourmarin : Pont de la Meirette (1606) - ici -

 

 ► Mérindol : Pont de Mallemort (1846) - ici -

 

 ► Mirabeau : Pont de Mirabeau (1831) - ici -

 

 ► Sorgues : Pont des Arméniers ou Arméniens (1924) - ici -

 

 

  Revenir à Demandez le programme! - ici -

 

 

 

  

  Architecture religieuse

 

  

  Bâtiments conventuels cisterciens de Provence

 

 ► Chartreuse de Montrieux - Var * 

 

 ► Chartreuse de la Verne - Var * 

 

 ► La Celle (abbaye de) - Var * 

 

 ► Lérins (abbaye de) - Alpes-Maritimes * 

 

 ► Montmajour (abbaye de) - Bouches-du-Rhône * 

 

 ► Notre-Dame d'Aiguebelle (abbaye) - Drôme - ici -

 

 ► Notre-Dame de Ganagobie (abbaye) - Alpes-de-Haute-Provence * 

 

 ► Notre-Dame de Sénanque (abbaye) - Vaucluse - ici -

 

 ► Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (basilique de) - Var * 

 

 ► Saint-Michel-de-Frigolet (abbaye) - Bouches-du-Rhône * 

 

 ► Saint-Ruf (abbaye de) - Avignon - Vaucluse - ici -

 

 ► Saint-Victor-les-Marseille (abbaye de) - Bouches-du-Rhône * 

 

 ► Silvacane (abbaye de) - Bouches-du-Rhône - ici -

 

 ► Thoronet (abbaye du) - Var - ici -

 

 

 

  

  Églises

 

 ► Église Notre-Dame du Groseau - Malaucène - Vaucluse - ici -

 

 ► Église Saint Siffrein (ancienne cathédrale) - Carpentras - Vaucluse - ici -

 

 ► Église N-D et st Véran (ancienne cathédrale) - Cavaillon - Vaucluse - ici -

 

 ► Collégiale Notre-Dame des Anges - L'Isle-sur-la-Sorgue - Vaucluse - ici -

 

 

 

  

  Synagogues

 

 ► Synagogue - Carpentras - Vaucluse - ici -

 

 ► Synagogue et Musée Juif Comtadin - Cavaillon - Vaucluse - ici -

 

 

  Revenir à Demandez le programme! - ici -

 

 

 

  

  Astronomie, festival des fusées à eau

 

 ► La tête dans les étoiles du 04, 05 et 84 - ici -

 

 ► Festival des fusées à eau dans le 84 - ici -

 

 

  Revenir à Demandez le programme! - ici -

 

 

 

  

  Châteaux, châteaux forts

 

 ► Localisation dans le Vaucluse avec Châteaux de France - ici -

 

 ► Apt - Château de Mille - thématique troglodyte - ici -

 

 ► Apt - Château de Roquefure - thématique troglodyte

 

 

  Revenir à Demandez le programme! - ici - 

 

 

 

  

  Curiosités

 

 ► Fontaine-de-Vaucluse - La fontaine de Vaucluse - ici -

 

 ► Gordes - Moulinier - ici -

 

 ► Le Thor - Grotte de Thouzon - ici -

 

 ► Les dentelles de Montmirail * 

 

 ► Les gorges de la Nesque - ici -

 

 ► Ocres du Pays d'Apt et du versant sud du mont Ventoux - ici -

 

 ► Mont Ventoux - ici -

 

 ► Sault - Le plateau de Sault * 

 

 ► Toulourenc - La vallée du Toulourenc * 

 

 

  Revenir à Demandez le programme! - ici -

 

 

 

  

  Espaces de fête ou d'échanges marchands

    Listes vérifiées au mois de novembre 2011.

 

 ► Marchés forains, producteurs locaux - ici -

 

 ► Fêtes viticoles, produits du terroir - ici -

 

 ► Fêtes votives, vide-greniers, brocante - ici -

 

 ► Foires et salons - ici -

 

 

  Revenir à Demandez le programme! - ici -

 

 

 

  

  Monuments historiques

Conseil général - Tourisme en Vaucluse

Monumentum propose la localisation précise des monuments historiques français grâce à des cartes, photos aériennes et images satellites. Ce site Internet, émanant d'une initiative privée, reprend la liste officielle des monuments inscrits ou classés au titre des monuments historiques établie par le ministère de la Culture et de la Communication.

 

Actualisée chaque année, cette liste est consultable par départements et renvoie, pour chaque édifice référencé, à un document géographique.

 

 ► Localisation des monuments historiques avec Monumentum - ici -

 

 ► Liste par communes de Vaucluse - ici -

 

 ► Patrimoine bâti des PNR - Luberon - Verdon - Queyras - ici -

      PNR : Parcs Naturels Régionaux

 

 ► Monuments historiques du PNR du Luberon - ici -

      PNR : Parc Naturel Régional

 

 

  Revenir à Demandez le programme! - ici -

 

 

 

  

  Musées

 

  

  Ansouis

 

 ► "Musée Extraordinaire" de Georges Mazoyer - ici -

 

 

 

  

  Apt

 

 ► Maison du parc naturel régional du Luberon - Musée de géologie- ici -

 

 ► Musée d'archéologique - ici -

 

 ► Musée de l'Aventure Industrielle du pays d'Apt - ici -

 

 ► Trésor de la cathédrale Saint Anne - ici -

 

 

 

  

  Avignon

 

 ► Musée Angladon-Dubrujeaud - ici -

 

 ► Musée Calvet (Beaux-Arts) - ici -

 

 ► Muséum d'Histoire Naturelle Requien d'Avignon - ici -

 

 ► La Collection Lambert - ici -

 

 ► Musée du Mont-de-Piété et de la Condition des soies - ici -

 

 ► Musée lapidaire (collection archéologique) - ici -

 

 ► Musée Louis Vouland - ici -

 

 ► La Maison Jean Vilar - ici -

 

 ► Musée du Palais du Roure - ici -

 

 ► Musée du Petit Palais - ici -

 

 ► Musée Requien - ici -

 

 

 

  

  Bollène

 

 ► Musée du belvédère "Pasteur" - ici -

 

 

 

  

  Bonnieux

 

 ► Musée de la boulangerie - ici -

 

 

 

  

  Carpentras

 

 ► Musée comtadin-Duplessis - ici -

 

 ► La bibliothèque Inguimbertine - ici -

 

 ► Musée Sobirats - ici -

 

 ► Trésor d'art sacré de la cathédrale Saint-Siffrein - ici -

 

 

 

  

  Cavaillon

 

 ► Musée archéologique de l'Hôtel-Dieu - ici -

 

 ► Synagogue - Musée Juif Comtadin - ici -

 

 

 

  

  Cucuron

 

 ► Musée archéologique Marc-Deydier - ici -

 

 

 

  

  Fontaine-de-Vaucluse

 

 ► Centre artisanal et culturel de Vallis-Clausa - ici -

 

 ► Musée-Bibliothèque François Pétrarque - ici -

 

 ► Musée d'Histoire Jean Garcin - 1939-1945, l'Appel de la liberté - ici -

 

 ► Le Monde Souterrain ou Écomusée du Gouffre - ici -

 

 

 

  

  Gordes

 

 ► Le Moulin des Bouillons - ici -

 

 ► Musée du Verre et du Vitrail - ici -

 

 

 

  

  Lourmarin

 

 ► Château musée de Lourmarin - ici -

 

 

 

  

  Mazan

 

 ► Musée communal historique-folklorique - ici -

 

 

 

  

  Ménerbes

 

 ► Maison Jane Eakin - ici -

 

 ► Musée du tire-bouchon - ici -

 

 

 

  

  Mormoiron

 

 ► Musée de géologie, paléontologie et archéologie - ici -

 

 

 

  

  Orange

 

 ► Musée d'Art et d'Histoire - ici -

 

 

 

  

  Rasteau

 

 ► Musée du Vigneron - ici -

 

 

 

  

  Rustrel

 

 ► Musée du Moulin à huile - ici -

 

 

 

  

  Sainte-Cécile-les-Vignes

 

 ► La Collection Louis Gauthier - ici -

 

 

 

  

  Sault

 

 ► Musée municipal - ici -

 

 

 

  

  Sérignan-du-Comtat

 

 ► Harmas de Jean-Henri Fabre - ici -

 

 

 

  

  Vachères (Alpes-de-Haute-Provence)

 

 ► Musée Pierre Martel (Paléontologie, Archéologie) - ici -

 

 

 

  

  Vaison-la-Romaine

 

 ► Musée Théo-Desplans - ici -

 

 

 

  

  Valréas

 

 ► Musée du Cartonnage et de l'Imprimerie - ici -

 

 

  Revenir à Demandez le programme! - ici -

 

 

 

  

  Parcs et jardins

 

Une visite de jardin est plus une expérience de vie qu'un simple exercice culturel. Tous les sens y sont sollicités: on peut sentir le parfum d'une rose odorante, passer sa main à la surface d'un buis, écouter son propre pas dur le gravillon des allées ou le chant de l'eau qui ruisselle sur la pierre du bassin..., goûter un grain de raisin et bien sûr embrasser du regard la beauté du site.

 

 ► Avignon - Jardin des Doms - ici -

 

 ► Bonnieux - Jardin de la Louve - ici -

 

 ► Lauris - Conservatoire des plantes tinctoriales - ici -

 

 ► Sérignan-du-Comtat - L'Harmas de J.-H. Fabre - ici -

 

 ► Sorgues - Jardin du château de Brantes - ici -

 

 

 ► Mane - Alpes-de-Haute-Provence - Prieuré de Salagnon - ici -

 

 

Depuis le début de l'année 2012, à partir de la base de données Hortus créée par le Centre de recherche du château de Versailles, il est dorénavant possible de consulter en ligne, les sources traitant du végétal dans les grands jardins européens à l'époque moderne.

 

 ► Base de données Hortus - ici -

 

 

 

  

  Patrimoine industriel

 

  

  Association pour la Sauvegarde et la Promotion

  du Patrimoine Industriel en Vaucluse (ASPPIV)

 

L’association pour la Sauvegarde et la Promotion du Patrimoine Industriel en Vaucluse est née en 1983, à la suite d’un constat: celui de l’existence d’un patrimoine industriel riche, varié, diversifié, à la fois mémoire de notre civilisation industrielle et témoin de la vie économique vauclusienne.

 

Depuis, elle a pour activités sa mise en valeur: études, publications, expositions, conférences, visites de sites, reportages, photographies et films.

 

  Livres publiés (9 ouvrages au 11.02.2014):

 
L'industrie dans le canton d'Apt au XIXe siècle - Simoni Pierre - ASPPIV Fonderies et fondeurs, histoire des établissements métallurgiques en Vaucluse aux XIXe et XXe siècles - Locci Jean-Pierre - ASPPIV Le Vaucluse industriel, soie, garance, moulins et fabriques - Locci Jean-Pierre - Equinoxe Mémoires du cartonnage de Valréas - Locci Jean-Pierre et Baussan-Wilczynski Magali - Equinoxe
Amouric (Henri), Dumas (Marc), Grosso (René), Locci (Jean-Pierre), Martel (Claude), Mudry (Jacques), Pichou (Jacques) L'exploitation des ressources minérales en Vaucluse aux XIXe et XXe siècles - Locci Jean-Pierre - ASPPIV Philippe de Girard ou l'invention de l'Europe industrielle (1775-1845) - Locci Jean-Pierre - ASPPIV Mémoires d’industries vauclusiennes aux XIX-XXème siècles - Locci Jean-Pierre - ASPPIV
Du côté de l’en-tête. Commerces et industries en Vaucluse de 1850 à 1950 - Baussan-Wilczynski Magali et Locci Jean-Pierre
 

  Quatrièmes de couverture - ici -

 

 

  Cahiers publiés par l'ASPPIV (57 au 11.02.2014):

 
Cahier n° 1 - L'usine à papier de Courthézon " la Seillile " - Tressol Joël - Usine Bouscarle à Jonquières - Locci Jean-Pierre - ASPPIV Cahier n° 2 - Le canal et le moulin à farine de Séguret - Locci Jean-Pierre - ASPPIV Cahier n° 3 - L'usine de Saint-Véran à L'Isle-sur-la-Sorgue - Clap Sylvestre - ASPPIV Cahier n° 4 - Quelques aspects de l'industrie textile en Vaucluse dans la seconde moitié du XIXe siècle - Taurisson Jacques - ASPPIV
Cahier n° 5 - Les fours à chaux - Tressol Joël - ASPPIV Cahiers n° 6 et 7 - Le cuir dans la région - Arnaud Martine, Brun Guylaine, Lucchesi Laurence, Mathieu Magali, Yagoub Zorha - ASPPIV Cahier n° 8 - Les tanneries Capdevila Ramon à Avignon - Locci Jean-Pierre - ASPPIV Cahier n° 9 - L'industrie papetière de la Sorgue aux XIXe et XXe siècles - Sepucca Pierrette - La manufacture Viau à Avignon - Mazet Jean - ASPPIV
Cahiers n° 10 et 11 - Établissements industriels sur le cours d'eau de l'Ouvèze - Fontaine Pascal, Codis Dominique, Peyre Olivier, Malsagne Robert, Locci Jean-Pierre - ASPPIV Cahier n° 12 - Les cartonnages de Valréas - Nicolas Laurence - ASPPIV Cahier n° 13 - La Société d'Alimentation de Provence, usine Vouland, à Avignon - Bailly Robert et Locci Jean-Pierre - Le canal et les moulins de Villedieu - Macabet Charles - ASPPIV Cahier n° 14 - Les fours à chaux de Chamaret et de la Roche-Saint-Secret (Drôme) - Chassillan Henri et Castellar Philippe - ASPPIV
Cahier n° 15 - La quête du grall dans les Baronnies ou les aventures minières de Joseph Geoffroy - Peyre Olivier - Le moulin du Pont à Fontaine-de-Vaucluse - Léone-Chanot Claude - ASPPIV Cahier n° 16 - Des Offray, d'Avignon, imprimeurs du Saint-Père et du Saint-Office, aux Barthélemy (1659-1987) - Bailly Robert - ASPPIV Cahier n° 17 (1991) - ASPPIV Cahier n° 18 - Les sources minéralisées du département de Vaucluse - Granier J. - Le lancement de l'établissement thermal de Montmirail en 1810 - Maureau Alain - ASPPIV
Cahier n° 19 - Avignon au début de 1814, d'après le témoignage d'un contremaître de la fonderie - Maureau Alain - L'héritage de nos aînés : Philippe de Girard, inventeur et précurseur (1775-1845) - Moret Louis - L'usine de Beauport à Vedène - Locci Jean-Pierre - ASPPIV Cahier n° 20 - Naissance et développement de l'éclairage public à Avignon - Baretta Henri - La briqueterie du Chêne à Apt - Kauffmann André et Locci Jean-Pierre - ASPPIV Cahier n° 21 - La soie à Avignon, la dernière floraison d'une vieille industrie dans la première moitié du XIXe siècle, " Les hommes de la soie " - Constantin Nadège - ASPPIV Cahier n° 22 - Moulins à huile et oléiculture à Caumont-sur-Durance du XVe au XXe siècles - Mouraret Jacques - ASPPIV
Cahier n° 23 - La fabrique du Petit Trévouse - Morizon Fanny - L'usine du Moulin-Vert à L'Isle-sur-la-Sorgue - Léone-Chanot Claude - Les établissements Macabet, fabrique de cartonnage et imprimerie à Villedieu et Vaison-la-Romaine - Macabet Charles - ASPPIV Cahier n° 24 - La fabrique de berlingots Raquillet-Chabas à Carpentras (1909-1983) - Raquillet Henri - Jean-Baptiste Brunel, teinturier à Avignon - Locci Jean-Pierre - ASPPIV Cahier n° 25 - Les Meynard, sériciculteurs à Valréas - Locci Jean-Pierre et Baussan-Wilczynski Magali - ASPPIV Cahier n° 26 - L'industrie de la céramique réfractaire à Bollène de 1829 à nos jours - Cellier Elian - ASPPIV
Cahier n° 27 - Les fondeurs Perre et la fonderie de la Petite Hôtesse à Avignon - Locci Jean-Pierre - L'aventure industrielle du pays d'Apt - Agnel Claude et Kauffmann André - ASPPIV Cahier n° 28 - L'exposition industrielle d'Avignon - Mazet Jean - Deux dynasties d'ouvriers papetiers : les Calabrin et les Perrot - Grosso René - ASPPIV Cahier n° 29 - L'eau et le textile, source de progrès pour une industrie de tradition - Brun Pierre - L'eau, une ville, une rue - Maynègre Marc - Rareté de l'eau et développement industriel : l'exemple de Marseille - Daumalin (Xavier - ASPPIV Cahiers n° 30 et 31 - La réglisserie Florent à Avignon, l'ascension d'une industrie en Vaucluse (1859-1883) - Durbiano Sébastien - ASPPIV
Cahier n° 32 - Il y a 50 ans, Donzère-Mondragon - Grosso René - ASPPIV Cahier n° 33 - Les origines et l'évolution de l'industrie papetière dans le département de Vaucluse - Léone-Chanot Claude - Les activités industrielles à Grillon aux XIXe et XXe siècles - Ferrier Pierre - ASPPIV Cahiers n° 34 et 35 - Il était une fois...la famille Nerson et le cartonnage - Baussan-Wilczynski Magali - ASPPIV Cahier n° 36 - L’industrie de la soie et de la garance en Vaucluse au XIXe siècle - Monlezun Christophe - La destruction du moulin de la Confiance sur le Rhône à Avignon - Locci Jean-Pierre - ASPPIV
Cahier n° 37 - Le site industriel de Gromelle à Vedène - Locci Jean-Pierre - ASPPIV Cahier n° 38 - Recueil de textes - ASPPIV Cahiers n° 39 et 40 - Les ocres Janselme, Une fabrique rurale dans un village ocrier, Gargas, 1887-1932 - Tur Olivier - ASPPIV Cahiers n° 41 et 42 - Les rallyes de l’ASPPIV, 1994-2003 - Maynègre Marc - ASPPIV
Cahier n° 43 - Le site industriel des Gaffins à Althen-des-Paluds - Delmar Céline et Locci Jean-Pierre - L’industrie de la papeterie en Vaucluse en 1925 - Grosso René - Savoir-faire anciens en Drôme-Ardèche - Grosso René - Rapport de l’ingénieur en chef du service des Ponts et chaussées du Vaucluse en date du 19 mars 1877 sur le prolongement, vers Volx, du chemin de fer de Cavaillon à Apt - ASPPIV Cahier n° 44 - Rapport d’archéologie industrielle : utilisation des eaux de la Sorgue aux XIXe-XXe siècles - Léone Claude - ASPPIV Cahier n° 45 - Les établissements métallurgiques à Rustrel - Locci Jean-Pierre - ASPPIV Cahier n° 46 - Les papeteries Navarre de Galas à Fontaine-de-Vaucluse, quelques aspects de leur politique sociale - Grosso René - Simple note sur les moulins à vent du rocher des Doms à Avignon - Maureau Alain - ASPPIV
Cahier n° 47 - Une activité prospère à Caumont-sur-Durance au XIXe s. : la fabrication de chaux et de tuiles - Mouraret Jacques - Quelques aspects industriels à La Tour-d’Aigues - Locci Jean-Pierre - ASPPIV Cahiers n° 48 et 49 - Inventaires. Bilan de 25 ans d'activités de l'Association pour la Sauvegarde et la Promotion du Patrimoine Industriel en Vaucluse - ASPPIV Cahiers n° 50 et 51 - Gigondas. De la terre à l’eau purgative - Locci Jean-Pierre - ASPPIV Cahiers n° 52 et 53 - La sériciculture vauclusienne, entre croissance et crise (1808-1914) - Latour Natacha - ASPPIV
Cahier n° 54 - De Béconne à Valréas, Les débuts de l’éclairage public en Vaucluse - René Grosso - La fabrique de mosaïques des Arènes d’Orange - Jean-Pierre Locci - A propos d’une médaille - Jean Mazet - Du détournement de l’insigne de la Croix de Guerre - Henri Veyradier - Les toiles imprimées - Document - ASPPIV Cahier n° 55 - Y a-t-il un fil rouge dans le patrimoine vauclusien - Agnès Majorel et Claire Mandrou - ASPPIV Cahiers n° 56 et 57 - L'épopée industrielle de l'ocre en Vaucluse et Pays d'Apt, du XVIIIe siècle à aujourd'hui - Dominique Bel - ASPPIV
 

  Quatrièmes de couverture - ici -

 

 

Association pour la Sauvegarde et la Promotion

du Patrimoine Industriel en Vaucluse

Maison IV de chiffre

26, rue des Teinturiers

84000 Avignon

 

 ► Site de l'ASPPIV - ici -

 

 ► BRGM : Inventaire historique d'anciens sites industriels et activités de
     service du département de Vaucluse - ici -

 

 

  Revenir à Demandez le programme! - ici -

 

 

Tourisme en Vaucluse Provence - ADDRT 84 Vaucluse en Provence - ADDRT 84

 

 

Armoiries du Comtat Venaissin - 1274 à 1791