Abbaye Saint-Hilaire, monument historique classé des XIIe et XIIIe siècles, premier bâtiment conventuel carme (XIIIe siècle) du Comtat Venaissin (1274-1791) - Ménerbes - Vaucluse.
 

 

 

  Abbaye Saint-Hilaire

  Événements d'ici et d'ailleurs - 2018  

 

  Rejoignez l'Association des Amis de Saint-Hilaire !   - infos -

   Afficher la page plein écran - infos -   Le raccourci CTRL et F - infos -

 

 

  

  11.11.1918 (1919*) - 11.11.2018  Convention d'armistice

  Cessation des hostilités, sur terre et dans les airs

  * Ce n'est qu'en mars 1919 que les poilus d'Orient sont rembarqués d'Odessa

 

Médailles militaires de la Première Guerre mondiale de M. Antoine Grimaud, propriétaire résidant à St- Hilaire, de 1906 à 1961

Médailles militaires de la Première Guerre mondiale de M. Antoine Grimaud, propriétaire résidant à St- Hilaire, de 1906 à 1961.

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

 

  La convention d’armistice

 

Quatre ans, trois mois et sept jours après l'entrée en guerre de la France et de ses alliés (Royaume-Uni, Russie) face à l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie, la convention d’armistice1, un texte de 13 pages paraphé dans un wagon-restaurant par le maréchal Foch et 4 représentants allemands. Le 11 novembre 1918, c’est la fin de quatre ans et demi d’horreur, de combats sanglants qui ont fait dix-huit millions et demi de morts. Nous allons vous raconter le jour, où les armes se sont tues.

 

1 La convention d’armistice du 11 novembre 1918 est conservée au département Terre du Service historique de la Défense. Ce document de 13 pages est relié avec les textes des conventions du 13 décembre 1918, 19 janvier et 16 février 1919 prolongeant la durée de l’armistice. Sont joints le protocole du 4 avril 1919 et les cartes et rapports, annexes de ces conventions. La convention est signée par les six protagonistes, présents le 11 novembre au carrefour de Rethondes. Il est à noter que l’exemplaire allemand a été détruit.

 

Une voie ferrée désaffectée dans la Forêt de Compiègne, au kilomètre soixante-dix de la ligne Reims/Beauvais, deux convois bifurquent vers le lieu tenu secret par l’état-major français. Au carrefour de Rethondes (commune de Compiègne - Oise), les six délégations alliées et allemandes prennent place autour de la table d’un wagon-restaurant le 11 novembre à 2h30 du matin, à 5h15, la guerre prend fin, sur le papier.

 

  Texte intégral de la convention d'armistice - ici -

 

  Aller à l'emplacement où se trouvait le wagon avec Google Maps - ici -

 

 

Dans sa serviette en cuir, Foch emporte les trente-quatre articles de la convention d’armistice. Il va les remettre à Paris, au président du Conseil, Georges Clemenceau, il est 7h30. Le cessez-le-feu doit entrer en vigueur à 11h00.

 

Dans les Ardennes, l’ultime bataille n’est pas terminée, des soldats vont encore mourir au bord de la Meuse.

 

"Cette passerelle est bâtie dans la nuit du 9 au 10 novembre 1918, elle doit permettre aux soldats du 415e régiment d’infanterie de franchir la Meuse et d’attaquer les positions allemandes, juste au-dessus du village de Vrigne-Meuse, à quelques centaines de mètres d’ici, sur la colline."

 

Quatre-vingt-dix-neuf poilus tombent pendant les trois jours de la bataille. Prise le 11 novembre, une photo montre les soldats ramassant les corps de leurs camarades sur la route de Vrigne-Meuse. Parmi eux, Augustin Trébuchon, fauché à 10h50, 10 minutes avant le cessez-le-feu, mais l’acte de décès a été antidaté au 10 novembre, l’Armée ne veut pas reconnaître de perte le jour de l’armistice.

 

Le 11 novembre doit rester un jour de fête, Paris bascule dans la liesse à 11h00. C’est l’heure de gloire de Georges Clemenceau. Dans l’après-midi, le "Tigre" proclame l’armistice devant les députés.

 

"Alors là, nous sommes devant la Chambre des députés, un temps fort de ce 11 novembre, parce que l’on sait que Clemenceau va venir et prononcer un discours, donc la foule s’est amassée devant les marches de l’Assemblée, elle veut ovationner Clemenceau, il monte à la tribune et il prononce ses formules restées dans l’Histoire : "Honneur à nos grands morts qui nous ont fait cette victoire…. grâce à eux, la France, hier soldat de Dieu, aujourd'hui soldat de l'humanité, sera toujours le soldat de l'idéal !". Applaudissements enthousiastes. – MM. les députés se lèvent et acclament longuement M. le président du Conseil."

 

Toute la France est dans la rue pour fêter le retour à la paix et le triomphe de Clemenceau. Le président du Conseil assiste, du balcon du Grand Hôtel, à un concert improvisé.

 

"Ce soir du 11 novembre 1918, des dizaines de milliers de parisiens sont rassemblées place de l’Opéra, ils viennent écouter chanter Marthe Chenal, la soprano lyrique qui va entonner une vibrante "Marseillaise", habillée du drapeau français.

 

Ce soir du 11 novembre, Clemenceau déclare: "Nous avons gagné la guerre. Il nous reste à réussir la paix."

   

 

  Le front d'Orient : 1915-1919

 

Le 11 novembre 1918, les combats cessent presque instantanément sur le front ouest. À l'Est, la situation est plus chaotique. Un armistice avait déjà été signé entre l'Italie et l'Autriche-Hongrie le 4 novembre, mais l'effondrement des empires (allemand, austro-hongrois et russe) fait éclater de nouveaux combats (front des Balkans: Yougoslavie - Albanie - Bulgarie - Empire ottoman).

 

Près de 300 000 soldats français, dont plus de 50 000 ne sont jamais revenus, ont combattu sur ces terres balkaniques où ils ont vécu une fraternité d'arme avec leurs alliés serbes. Ceux que Clemenceau avaient appelés avec mépris "les jardiniers de Salonique", leur reprochant longtemps leur inaction, poursuivent la guerre cinq mois de plus que leurs camarades, postés en Roumanie et tenant le front sud de la Russie contre les bolcheviques.

 

Ce n'est qu'en mars 1919 que les poilus d'Orient sont rembarqués d'Odessa avec le sentiment d'avoir injustement été les oubliés de la Grande Guerre.

 

 

  Le Traité de Versailles

 

Les puissances victorieuses invitent des représentants de territoires du monde entier à la conférence de paix, mais n'invitent aucun responsable de l’Allemagne, des États vaincus, ni de la Russie, à élaborer au cours de la conférence de Paris, le traité de paix entre l’Allemagne et les Alliés.

 

Il sera signé le 28 juin 1919, date anniversaire de l’attentat de Sarajevo, dans la galerie des Glaces du château de Versailles, et promulgué le 10 janvier 1920.

 

L’Allemagne est amputée de certains territoires et privée de ses colonies, et astreinte à de lourdes réparations économiques et à d'importantes restrictions de sa capacité militaire.

 

 

  Bilan chiffré des pertes humaine, militaires et civiles

Bilan chiffré des pertes humaine, militaires et civiles, de la Première Guerre mondiale  

Le nombre de personnes portant les séquelles de la Première Guerre mondiale (militaires et civiles) s'élève à plus de 40 millions, 20 millions de morts et 21 millions de blessés. Ce nombre inclut 9,7 millions de morts pour les militaires et près de 10 millions pour les civils. Les Alliés de la Première Guerre mondiale perdent plus de 5 millions de soldats et les Empires centraux près de 4 millions.

 

  Accès au bilan chiffré publié par REPERES - ici -

 

 

  Bêtes de guerre, 1914-1918

 

Patrick Bousquet et Michel Giard, Bêtes de guerre, 1914-1918, De Borée, 2018

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

Quatrième de couverture : "Dans ce livre toujours passionnant, souvent bouleversant, documenté par une érudition sans failles, Patrick Bousquet et Michel Giard nous racontent le destin généralement catastrophique des animaux précipités sans l'avoir demandé dans les convulsions de la Première Guerre mondiale.

 

Dans leur exemplaire volonté de traiter de manière encyclopédique le bestiaire de la Grande Guerre, les auteurs n'oublient rien ni personne. On trouvera à leur inventaire les ânes, les vaches, les chameaux, les dromadaires, les chiens de traîneau et même un ours devenu la mascotte d'un régiment russe.

 

Ils n'oublient pas non plus les animaux qui, juste retour des choses, martyrisèrent les combattants des deux camps: poux, puces et rats qui pullulaient dans les tranchées. La guerre, décidément, quelle sale affaire pour tout le monde! Sauf pour les marchands d'armes, bien entendu!"

Gilles Perrault

 

Bêtes de guerre, 1914-1918

Auteurs : Patrick Bousquet et Michel Giard

Éditeur : De Borée

Collection : Histoire et documents

Date de parution : 2018

ISBN : 2-8129-2321-0

Format : 16 cm x 24 cm, 310 pages, broché

Prix : 2-8129-2321-0

   

  Commentaires de l'ouvrage sur le blog LE CONFLIT - ici -

 

 

 

  

  22.10 - Nouvelles photos inédites de Pierre Quertinmont ! 

  Photographe, créateur numérique du Digital Art

 

Grand-Fort-Philippe, commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France, photo de Pierre Quertinmont

Grand-Fort-Philippe, commune française située dans le département du Nord.

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

Grand-Fort-Philippe, commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France, photo de Pierre Quertinmont

Grand-Fort-Philippe, commune française située dans le département du Nord.

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

Rolls-Royce à Mers-les-Bains, commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France, photo de Pierre Quertinmont

Bentley à Mers-les-Bains, commune française située dans le département du Nord.

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

  Site de Pierre Quertinmont - ici -

 

 

 

  

  21.10 - 11.11 et 25.11 - Monteux (Vaucluse)

  9e Festival d'orgue de Monteux

  16h30 - Église paroissiale Notre-Dame de Nazareth

 

9e festival d'orgue de Monteux, église paroissiale Notre-Dame de Nazareth

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

En 2010, avec le concours du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur, le Conseil Général de Vaucluse, la municipalité et l'association "Les amis de l'orgue", l'église paroissiale Notre-Dame de Nazareth a été équipé d'un orgue Cavaillé-Coll Mutin* de 1919, provenant de l'église Saint-Martin d'Arenc à Marseille, qui après démontage, remplacement de la tuyauterie (3.000 tuyaux), a trouvé ici une seconde vie...

 

* Charles Mutin (1861-1931 - infos), facteur d'orgue, a racheté en 1988 la Manufacture d'Aristide Cavaillé-Coll (1811-1899), l'un des plus grands facteurs d'orgue du XIXᵉ siècle. Outre l'entretien du patrimoine des orgues de Cavaillé-Coll, il a construit près de 300 orgues, et développa la mode des orgues de salon initiée par Aristide Cavaillé-Coll (infos).

Dominique Cavaillé-Coll, Aristide Cavaillé-Coll et Charles Mutin

  BnF : Cavaillé-Coll Mutin - ici -

 

 

C’est au facteur d’orgues Bernard Thourel (Orgues d'OC), restaurateur et fabricant d’instruments prestigieux, que fut confiée la réalisation du nouveau projet intégrant les deux instruments et élaboré par le maître d’œuvre Jean-Robert Cain.

 

  Orgues d'OC - ici -

 

 

Équipé de cinquante neuf jeux et d'une console mobile à cinq claviers provenant de Senlis, il se prête aussi bien à l'interprétation d'œuvres classiques que contemporaines.

Orgue de l'église paroissiale Notre-Dame de Nazareth, Monteux

  Paroisses Monteux Althen - Les amis de l'orgue - ici -

 

 

 

  

  19.10 - 18h00 Apt

  Conférence-débat - Salle de l'Office de Tourisme

  Marseille 1943. La destruction du Vieux Port par les Allemands, 

  un crime prémédité par la collaboration.

 

Das Bundesarchiv Das Bundesarchiv : photo de la rafle du 22 au 24 janvier 1943, dans le quartier du Vieux-port de Marseille 

 

  273 photos de la rafle et la démolition du quartier du Vieux-Port - ici -

 

Conférence-débat proposée par l’Association ARCHIPAL et animée par Robert Strozzi, historien amateur passionné de l'histoire locale de la région de l'étang de Berre et de la Crau, et en particulier d'Istres et Porc-de-Bouc est membre de l'Association des Amis du Vieil Istres.

 

Depuis le 11 novembre 1942, Marseille – comme toute la zone sud est occupée par les Allemands. La Collaboration, prônée par Pétain et organisée par Laval, a recruté, malfrats et autres politiciens véreux, comme Sabiani et ses seconds couteaux, pour l'exécution des basses œuvres.

 

Cette situation ne ralentit pas les actions de la Résistance. Cependant, ses attentats accélèrent la mise en œuvre d'un plan encore secret, mais préparé de longue date: la destruction du vieux Marseille, c'est-à-dire les quartiers situés derrière l'Hôtel de Ville, au Vieux Port.

 

Le 13 janvier 1943, les autorités allemandes et françaises décident l'organisation d'une gigantesque opération de police visant l'arrestation et la déportation des populations de ces quartiers que la propagande vichyssoise avait, depuis longtemps, qualifiées de "bâtardes, vulgaires, de race décadente."

 

René Bousquet, Secrétaire Général de la Police de Vichy, avait fait le déplacement pour rencontrer les officiers de la Wehrmacht, des S.S. et de la Gestapo de Marseille, étant entendu que seules les forces de police françaises interviendraient dans ces opérations de quadrillage.

 

Du 22 au 28 janvier 1943, plusieurs milliers de gendarmes, de gardes mobiles, d'inspecteurs de police venus de toute la France procèdent à 40 000 contrôles d'identité.

 

1642 personnes sont livrées par la Police Française à la Gestapo (1400, dont 780 Juifs, ne reviendront pas des camps de Mauthausen, Buchenwald et Auschwitz).

 

Le 1er février, les artificiers de la Wehrmacht procèdent au dynamitage des immeubles: 1482 maisons seront rasées...

 

Manipulée, l'opinion publique ne retiendra que ces destructions allemandes, oubliant volontiers le rôle des autorités françaises de l'époque dans cette affaire...

 

Biographie:  Robert Strozzi, donne des conférences pour diverses associations:

 

  Amis du Vieil Istres en 2015 : "Franc-maçonnerie autour de l'étang de
     Berre et dans la Crau";

  Archipal le 20 mars 2015 : "De Rome à la Renaissance, histoire du peuple
     juif en Provence Languedoc".

 

Il a publié chez Édisud en collaboration avec Charles Crétinon "Porc de Bouc des origines à nos jours".

 

Il est intervenu à "France Bleu Provence" le 29 mars 2016 pour raconter l'histoire d'Istres dans l'émission "Racontez-nous".

 

  Pour vous y rendre avec Google Maps - ici -

 

  Rafle de Marseille du 22 au 24 janvier 1943 - ici -

 

  INA : Évacuation du quartier du Vieux-Port à Marseille - ici -

 

 INA : Démolition du quartier du Vieux-Port à Marseille - ici -

 

  Oppède-le-Vieux - Le Groupe d'Oppède (1940-1945) - ici -

 

 

 

  

  18.10 - 18h30 Saint-Saturnin-lès-Apt

  Conférence-débat - Médiathèque Le Kiosque

  L'espace et sa conquête

 

2018, Saint-Saturnin-lès-Apt : Conférence-débat par Jacques Arnould - Médiathèque Le Kiosque

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

Conférence-débat proposée par la médiathèque Le Kiosque et animée par Jacques Arnould, ingénieur agronome, titulaire d'un doctorat en histoire des sciences et d’un doctorat en théologie (1997 - SUDOC).

 

À 25 ans, il entre dans l'ordre dominicain où sous le nom de communauté de "Frère Jacques", il s'investira pendant dix-sept ans à Paris comme aumônier au sein du Nid, association qui lutte contre les causes et les conséquences de la prostitution, expérience qu'il raconte dans son ouvrage "Trottoirs de nuit" (infos).

 

En 1996, il publie deux ouvrages autour de Charles Darwin et de ses détracteurs les plus convaincus, les créationnistes (Les créationnistes, Cerf, 1996) et "Darwin, Teilhard de Chardin et Cie: l’Église et l’évolution", Desclée de Brouwer, 1996.

 

Son intérêt particulier pour deux thèmes: celui du vivant et de son évolution, auquel il a consacré plusieurs ouvrages et articles d’’histoire ou de théologie, celui de l’’espace et de sa conquête. Au premier, il a consacré plusieurs ouvrages et articles d’’histoire ou de théologie.

 

Le second le conduit au printemps 2001, à occuper au Centre national d’études spatiales (CNES) un poste qui n'existait pas avant sa nomination, celui de chargé de mission sur la dimension éthique, sociale et culturelle des activités spatiales:

 

"Ma tâche s'apparente donc à celle d'un laborantin qui accumule sur sa paillasse tous les éléments susceptibles d'aider à mieux comprendre le pourquoi et le comment des activités spatiales, leurs enjeux et leurs conséquences, à proposer, autant qu'il est possible, ces réflexions aux autres instances et organisations spatiales, ainsi qu'à nos concitoyens. "

 

En 2010, il quitte l'ordre dominicain.

Jacques Arnould, historien des sciences et théologien français, chargé de mission au CNRS pour les questions éthiques, sociales et
culturelles  

  Pour vous y rendre avec Google Maps - ici -

 

  Émissions avec Jacques Arnould en rediffusion sur France Culture - ici -

 

  Bibliographie - ici -

 

  Site de Jacques Arnould - ici -

 

  Dans le 04, le 05 et le 84, la tête dans les étoiles ! - ici -

 

 

 

  

  08.10 - Très belle vidéo de SH réalisée par Petr Hejna,

  tchèque, intégrant des séquences de vues aériennes.

 

Vidéo réalisée en 2018 par Petr Hejna

Pour ouvrir la vidéo, cliquez - ici -

 

 

 

  

  05.10 - La romancière Maryse Condé et son époux à SH

  Nobel courant "alternatif" 2018

 

2018.10.05 Maryse Condé (née Boucolon), son époux Richard Philcox et Pascale Theriez de passage à l'abbaye Saint-Hilaire

Maryse Condé, son époux Richard Philcox et Pascale Theriez.

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

Certes, ce n'est pas un Nobel de littérature classique (annulé cette année, pour cause de scandales et défections), mais c'est un sacré et bel hommage que recevra en cette fin d'année à Stockholm, la romancière quadeloupéenne Maryse Condé avec ce Nobel "alternatif" né de la volonté de 4 personnalités du monde culturel: Ann Palsson, Lisbeth Larrson, Peter Stenson et Gunilla Sandin, qui fondent une Nouvelle académie de 109 intellectuels suédois, et une procédure ouverte au public (32 000 internautes du monde entier voteront en ligne).

 

C'est ainsi que l'auteure de Ségou, de La Vie scélérate et du Cœur à rire et à pleurer connaît, à 81 ans, une consécration à l'aune de son œuvre, riche et variée, puisant dans les thématiques des sexes, des races et des cultures.

 

Longtemps professeure à l'université Columbia dont elle présidera le Centre des études françaises et francophones depuis sa fondation en 1997 jusqu'en 2002, elle réside désormais dans le Vaucluse avec son époux, Richard Philcox, le traducteur de la plupart de ses romans vers l'anglais.

 

  RFI : Maryse Condé, monstre sacré des lettres francophones - ici -

 

Maryse Condé : Une voix singulière

Pour ouvrir la vidéo, cliquez - ici -

THE NEW ACADEMY  

  Site THE NEW ACADEMY - ici -

 

 

 

  

  05.10 - Lumières du soir

 

Lumières du soir à l'abbaye Saint-Hilaire

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

Lumières du soir à l'abbaye Saint-Hilaire

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  15/16.09 - Journées Européennes du Patrimoine

Journées Européennes du Patrimoine 2018

 

Programme 2018 des Journées européennes du patrimoine à l'abbaye Saint-Hilaire

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

À la découverte de l'Europe!

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

Pour accéder au texte intégral de cette publication destinée aux enfants, cliquez - ici -

 

  Découvrir le site internet europa.eu/kids - ici -

 

 

 

  

  16.09 - 11h00/13h00 - L'Isle-sur-la-Sorgue

  FMR - Rencontre-dédicase avec Roselyne Anziani

La juiverie de L’Isle, 1791-1828, ouvrage de Roselyne Anziani, publié en 2018  

4e de couverture : La juiverie de L'lsle-sur-la-Sorgue abritait au 18e siècle une minorité juive, astreinte comme celles d'Avignon, de Carpentras et de Cavaillon, à résider uniquement dans une carrière, un espace défini de part et d'autre d'une rue et comparable à un ghetto.

 

La période choisie, 1791-1828, est marquée par trois événements majeurs.

 

En premier lieu, le décret de réunion d'Avignon et du Comtat Venaissin à l'Empire français, promulgué le 14 septembre 1791, qui marque la fin du carcan réglementaire imposé aux juifs par l'autorité papale et, de facto, la levée de l'obligation de résidence dans la juiverie. Puis le 27 septembre 1791, c'est le décret accordant aux juifs le statut de citoyen qui met fin à presque cinq siècles de bannissement du royaume français.

 

Enfin le siège de la ville en juillet 1793, qui voit l'affrontement entre les Fédérés et les troupes de la Convention, s'est déroulé principalement du côté de la Porte d’Avignon, porte derrière laquelle se trouvait le quartier habité par les juifs et dont les maisons ont inévitablement subi des dégâts.

 

Comment se présentait à cette époque le quartier de la juiverie ? Quelles en étaient les limites ? Quelles étaient les maisons appartenant à des juifs ? Dans quelle mesure ces événements ont-ils été déterminants de l'aspect actuel de la juiverie ?

 

En réponse à ce questionnement, l'ouvrage se présente en trois parties :

 

  La juiverie identifiée expose une généalogie des maisons rassemblant les
     données concernant l'évolution de la propriété de 1791 à 1828.

 

     Le lecteur est invité à suivre au plus près le déroulement de la
     recherche, un véritable périple en pays d'archives ! C'est aussi un regard
     porté sur le quotidien et le destin des juifs, confrontés sur cette période
     charnière aux profonds changements marquant le début de leur
     intégration dans la société française.

 

  La juiverie dévastée permet de mesurer l'impact des événements sur
     l'habitat et de suivre les transformations subies par l'ensemble du
     quartier, donnant ainsi des clés pour une lecture du paysage urbain
     actuel.

 

  La juiverie reconstituée brosse un tableau de l'ancienne juiverie telle
     qu'elle pouvait se présenter en 1791, avec les principales caractéristiques
     liées à l'obligation d'enfermement et la place des édifices du culte
     judaïque.

 

L'ensemble s'appuie sur une démarche scientifique et de nombreux documents d'archives inédits.

 

Roselyne Anziani est l’auteur de plusieurs articles et conférences sur l’histoire des juifs de l’ancien Comtat Venaissin. Ce premier ouvrage est le fruit d’une recherche personnelle.

 

La juiverie de L'lsle-sur-la-Sorgue (1791-1828)

Auteur : Roselyne Anziani

Éditeur : Roselyne Anziani

Date de parution : 16 septembre 2018

ISBN-979-10-699-2672-1

Relié : 17,5 cm x 24,5 cm, 292 pages

Prix : 24 €

Pour acquérir ce livre, merci de contacter directement l’auteur: anziani.roselyne@wanadoo.fr

 

En juillet 2017, un nouvel espace dédié à l’art a ouvert ses portes en plein cœur de L’Isle-sur-la-Sorgue. Porté par la Ville, l’FMR est né de la volonté de créer un lieu de performance culturelle qui soutient l’économie locale.

 

  Pour vous rendre au FMR avec Google Maps - ici -

 

 

 

  

  09.09 - 14h45 - Marseille

  Concert de l'ensemble vocal et instrumental Gaudete

 

09.09.2017 - Concert Gaudete à la basilique Notre-Dame-de-La-Garde, Marseille - Bouches-du-Rhône

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

Chers amis,

 

Gaudete maintient un rythme de concerts soutenu en cette fin d'été. Après le traditionnel concert à Saint- Hilaire, c'est à la basilique Notre-Dame de La Garde que Gaudete va rendre hommage, dimanche prochain, à une heure inhabituelle, en début d'après-midi.

 

Le programme est bien évidemment marial avec, pour pièce principale, le Magnificat de Vivaldi.

 

En espérant vous retrouver dans ce sanctuaire de la "Bonne Mère", tant aimé des marseillais.

Bien amicalement.

Pierre

 

  Pour vous y rendre avec Google Maps - ici -

 

 

 

  

  02.09 - 17h00 - Abbaye Saint-Hilaire

  Concert de l'ensemble vocal et instrumental Gaudete

 

02.09.2017 - Concert Gaudete à l'abbaye Saint-Hilaire, Ménerbes - Vaucluse

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

Chers amis,

 

Veuillez trouver ci-joint l'annonce du prochain concert de Gaudete le dimanche 2 septembre à 17h00, au profit de la restauration de l'abbaye Saint-Hilaire, un rendez-vous coutumier de la fin de l'été qui se clôture par un buffet amical sur la terrasse de l'abbaye.

 

Un programme varié avec, notamment, la dernière partie du Messie de Haendel, qui alterne des chœurs avec des arias servies par nos solistes sur tes textes magnifiques tirés de l'écriture. Une première pour Gaudete à Saint-Hilaire: la présence de Jean-Christophe à la trompette "The trumpet shall sound"!

 

Programme : chant grégorien, pièces sacrées de Thomas Tallis (entre 1505/1510 - 1585), IIIe partie du Messie de Georg Friedrich Haendel (1685 - 1759), Francis Poulenc (1899 - 1963) et Antonín Dvorak (1841 - 1904).

 

En espérant vous y retrouver.

Bien cordialement.

Pierre

 

02.09.2017 - Concert Gaudete à l'abbaye Saint-Hilaire, Ménerbes - Vaucluse

Photo Claudine Bertrand-Julien, pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

02.09.2017 - Concert Gaudete à l'abbaye Saint-Hilaire, Ménerbes - Vaucluse

Pour ouvrir la vidéo, cliquez - ici -

 

02.09.2017 - Concert Gaudete à l'abbaye Saint-Hilaire, Ménerbes - Vaucluse

Pour ouvrir la vidéo, cliquez - ici -

 

02.09.2017 - Concert Gaudete à l'abbaye Saint-Hilaire, Ménerbes - Vaucluse

Pour ouvrir la vidéo, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Thomas Tallis (entre 1505/1510 - 1585)

 

Thomas Tallis - John Harley - Ashgate Publishing, 2015

Thomas Tallis par John Harley - Ashgate Publishing, 2015, cliquez - ici -

Thomas Tallis, d'après une gravure de Niccolò Haym,

exécutée d'après un portrait de Gerard van der Gucht.

 

Bien qu’aucune trace de son enfance n’ait été retrouvée, Tallis [Tallys, Talles] doit être né dans la première décennie du XVIe siècle, probablement dans le Kent, le comté avec lequel il a toujours eu des relations professionnelles et familiales. Sa première apparition documentée se trouve dans les récits de 1530–1531 du modeste prieuré bénédictin de Douvres, qui rapporte qu'un "Thomas Tales", le "joculator organorum" (organiste), avait reçu un salaire annuel de 2 £.

 

  Suite de l'article - ici -

 

  Biographie et discographie - ici -

 

  Spem in alium, motet à quarante voix de Thomas Tallis

 

Si l'on ne sait pas où se trouve l’original de la partition de Spem in alium, son manuscrit le plus ancien connu est en anglais et a servi en 1611 à l’investiture comme prince de Galles d’Henry Stuart (1545 - 1567). Il est conservé à la Britisch Library, sous la référence Egerton* MS 3512:c 1610.

 

* En 1829, Francis Henry Egerton, 8e comte de Bridgewater (1756 - 1829), légue au British Museum de Londres, 67 manuscrits qui avec l'achat ultérieur d'autres manuscrits, constituent la série de manuscrits "Egerton".

 

  Description du manuscrit - ici -

 

Première strophe en latin et en français du motet:

Spem in alium nunquam habui praeter in te,

Deus Israel,

Qui irasceris, Et propitius eris,

Et omnia peccata hominum in tribulatione dimittis.

Domine Deus,

Creator coeli et terrae,

Respice humilitatem nostram.

 

Je n’ai jamais placé mon espérance en aucun autre que Toi,

Ô Dieu d’Israël,

Toi dont la colère fait place à la miséricorde,

Toi qui absous tous les péchés de l’humanité souffrante.

Ô Seigneur Dieu,

Créateur de la terre et du ciel,

Considère notre humilité.

 

L'interprétation la plus connue est celle enregistrée par le Winchester Cathedral Choir (Chœur de la cathédrale de Winchester), sous la direction de David Hill.

 

  Accès au 16 pages de la partition manuscrite Egerton - ici -

 

  Ecoutez en HQ Audio le motet Spem in alium - ici -

 

 

 

  

  15.08 - 10h30 - S-H

  Messe de l'Assomption

Vierge à l'Enfant  

La messe de l'Assomption de la Vierge Marie sera célébrée dans la chapelle de l'abbaye Saint-Hilaire.

 

 

 

  

  03/04/05.08 - Les Nuits des étoiles

  Objectif Mars!

Les Nuits des étoiles 2016

 

Les Nuits des étoiles auront lieu les 3, 4 et 5 août 2018. Comme chaque année, les organisateurs bénévoles s’attachent à renouveler chaque année une manifestation gratuite, ouverte à tous, dans l’esprit d’un partage des connaissances et d’une découverte du ciel pour tous.

 

Plus de 470 manifestations sont organisées pour vous permette à nouveau de contempler la voûte céleste. Cet été, la star des nuits estivales n’est pas une étoile, mais la planète Mars. Quatrième planète par ordre de distance croissante au Soleil et la deuxième par masse et par taille croissantes sur les huit planètes que compte le Système solaire. Elle est rouge, brillante, visible toute la nuit et auréolée du mythe martien né avec la parution en 1898 de "La Guerre des mondes", roman de science-fiction écrit par Herbert Georges Wells.

 

Rayon : 3 390 km

Température d’équilibre du corps noir : 210,1 K (−62,9 °C)

Gravité de surface : 3,711 m/s2; (0,379 g)

Masse molaire moyenne : 43,34. g/mol

Période de rotation (jour sidéral) : 1,025 957 d; (24,622962 h)

Lunes : Phobos, Déimos

 

2018 - Déplacement apparent de Mars sur le ciel de juin à début octobre 2018, de 10 jours en 10 jours

Déplacement apparent de Mars sur le ciel de juin à début octobre 2018.

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

2018 - Observatoire astronomique Vaison Ventoux, Saturne, photo de Margaux del Vecchio

2018 - Observatoire astronomique Vaison Ventoux - ici -

Photo de Saturne par Margaux del Vecchio.

 

  Les manifestations près de chez-vous - ici -

 

  Dans le 04, 05 et 84, la tête dans les étoiles - PDF - ici -

 

Extrait du documentaire IMAX Roving Mars de 2006

Arrivée de Curiosity sur Mars, pour ouvrir la vidéo, cliquez - ici -

 

Mars : cratère Gale photographié par Curiosity - NASA le 30/01/2018

Curiosity : images du cratère Gale publiées par la NASA le 30.01.2018.

Pour ouvrir à la vidéo, cliquez - ici -

 

Cette vue d'ensemble du cratère Gale permet de retracer le parcours effectué par Curiosity depuis son arrivée sur la planète rouge, en 2012. Le robot devait être en mission pour deux ans, mais celle-ci se prolonge. "On est dans ce que l'on appelle des 'missions étendues'", avait commenté sur franceinfo Sylvestre Maurice, astrophysicien à la recherche astrophysique et planétologie de Toulouse.

 

L'agence spatiale américaine précise à la fin de la vidéo que les couleurs ont été retouchées, afin qu'elles soient semblables à celles que nous avons sur Terre en plein jour.

 

2018/05/05 lancement vers Mars de la sonde InSight (INterior exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport), robot géologique de 700 kg

05.05.2018 lancement vers Mars de la sonde InSight.

Pour ouvrir à la vidéo, cliquez - ici -

 

InSight (INterior exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport)

Pour ouvrir à la vidéo, cliquez - ici -

 

InSight (INterior exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport) est une mission de géophysique du Programme Discovery de la NASA. Elle a pour but d’étudier la structure interne de Mars, via le déploiement à sa surface d'une station géophysique, embarquée dans un atterrisseur fixe. L’atterrisseur géophysique se posera sur Mars le 26 novembre 2018 pour une mission de 2 ans.

Les chroniques martiennes de Ray Bradbury Spectacle théâtral radiophonique, affiche

  Les chroniques martiennes de Ray Bradbury - ici -

 

 

 

  

  Comment observer l'ISS avec votre smartphone?

 

Station spatiale internationale, en abrégé SSI ou ISS, un Lego de 400 tonnes

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

Il existe plusieurs applications permettant de connaître les prochains passages de la Station spatiale internationale, en abrégé SSI ou ISS. Sur Android, ISS Detector, un programme simple et efficace qui vous indique les passages de la station en fonction de votre gps, une alarme vous prévient cinq minutes avant.

 

De plus, ISS Detector testera si les conditions météo seront correctes pour l’observation. L’application est gratuite mais une option payante permet de débloquer la détection d’autres objets tels que le télescope Hubble, ou Tiangong, la station spatiale chinoise. Pour les possesseurs d’iPhone, ISS Finder vous offrira les mêmes services.

 

  ISS Detector pour Android - ici -

 

  ISS Finder pour iPhone - ici -

 

  La position de l’ISS en direct - ici -

 

 

 

  

  20.07 "Liberté, égalité, gratuité"

  Gratuité des Musées municipaux d'Avignon !

Depuis le 20 avril 2018, les visites libres des Musées municipaux d'Avignon sont gratuites !  

Sur proposition de Cécile Helle, les cinq Musées Municipaux sont gratuits depuis le 20 avril 2018. Une initiative exceptionnelle qui s'inscrit dans une volonté ayant pour ambition de favoriser l'accès à la Culture pour tous. À l’instar de Paris, Rouen ou Dijon, la gratuité des musées municipaux est le prolongement naturel et cohérent du pôle Avignon Musées et le fruit d’une volonté politique forte.

 

Établissements concernés :

  Musée Calvet : collections beaux-arts;

  Musée Lapidaire : collections archéologiques du musée Calvet;

  Musée requien : muséum d’histoire naturelle;

  Palais du Roure : culture provençale et centre de documentation
     ethnographique et archéologique;

  Petit Palais : collections médiévales et Renaissance, peinture italienne,
     sculpture avignonnaise, peinture provençale, école d’Avignon.

 

 

 

  

  Annuaire guide des musées vauclusiens

Abbaye Saint-Hilaire - Ménerbes - Vaucluse - Annuaire guide des musées vauclusiens    

  Accès à l'annuaire guide - ici -

 

 

 

  

  16.07 au 08.08 - Vachères (04110)

  Exposition à l'ancienne église Saint-Christophe

  Tableaux et pastels de Frans van Veen, peintre néerlandais

  Bijoux de Moniek de Wijk, orfèvre néerlandaise

 

2018 - Frans van Veen, peintre néerlandais, dans son atelier à Breda, Pays-Bas

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

Présentation, cliquez - ici -

 

2018 - Frans van Veen, peintre néerlandais, exposition dans l'ancienne église Saint-Christophe à Vachères, Alpes-de-Haute-Provence

Accrochage, pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

2018 - Moniek de Wijk, orfèvre néerlandaise, dans son atelier à Breda, Pays-Bas

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

Présentation, cliquez - ici -

 

2018 - Moniek de Wijk, orfèvre néerlandaise, exposition dans l'ancienne église Saint-Christophe à Vachères, Alpes-de-Haute-Provence

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

Vernissage le samedi 21/07 à 18h00

 

Ancienne église Saint-Christophe, Vachères, Alpes-de-Haute-Provence

Ancienne église Saint-Christophe, Vachères, Alpes-de-Haute-Provence

 

  Site de l'ancienne église Saint-Christophe - ici -

 

  Pour vous y rendre avec Google Maps - ici -

 

 

 

  

  12/17/19/24/26.07 - 18h00 - Saint-Saturnin-lès-Apt

  Université à la campagne - Saison 10

  L'Union européenne et la paix

 

2018 - Université à la campagne, saison 10 - l'Union européenne et la paix - Saint-Saturnin-lès-Apt

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

  Programme des conférences - ici -

 

  Vous rendre à la salle des fêtes, rue de la Combe - ici -

 

 

 

  

  08/07 - S-H

  Vous êtes VAE ou vintage ?

 

VAE (vélo à assistance électrique)

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

L'électro-mobilité 2 roues à travers le temps (1895 : monte d'un moteur électrique dans la roue arrière d'une draisienne), dossier technique - ici -

 

Vespa de la société Piaggio & Co, S.p.A.

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

La Vespa est une ligne de scooters brevetée le 23 avril 1946 par la société Piaggio & Co, S.p.A. Le nom de Vespa, qui signifie « guêpe » en italien, a été choisi par Enrico Piaggio en découvrant le prototype du modèle.

 

 

 

  

  07.07 au 07.10 - L'Isle-sur-la-Sorgue

  L'infime : exposition photographique de Jessica Lange

  Vernissage : vendredi 6 juillet, 18h30, en présence de l'artiste

 

L'infime, exposition d'une sélection d'œuvres photographiques de Jessica Lange, Campredon Centre d'art, L'Isle-sur-la-Sorgue, du 07.07 au 07.10.2018

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

10e mois international de la photographie à la Biennale de Moscou 2014, Jessica Lange

Unseen - Multimedia Art Museum de Moscou, 2014, Jessica Lange

 

10e mois international de la photographie à la Biennale de Moscou 2014, Jessica Lange

Pour consulter la vidéo, cliquez - ici -

 

Certaines des photographies noir et blanc de Jessica Lange exposées à Campredon avaient été présentées au Multimedia Art Museum de Moscou en collaboration avec diChroma photography (Madrid) et l'aimable autorisation de la galerie Howard Greenberg (New York), à l'occasion du 10e mois international de la photographie à la Biennale de Moscou 2014, dans le cadre d'une exposition intitulée "Unseen", présentant une sélection de 140 photographies noir et blanc de ses nombreux voyages.

 

10e mois international de la photographie à la Biennale de Moscou 2014, Jessica Lange

Unseen - Multimedia Art Museum de Moscou, 2014, Jessica Lange

 

Jessica Phyllis Lange est née le 20 avril 1949 à Cloquet (Minnesota), avant d'être une actrice de cinéma, elle étudie les arts plastiques à l'université du Minnesota, où elle suit des cours de photographie.

 

La vie aurait pu être différente si elle n'était pas tombée amoureuse de Paco Grande, un ami de son professeur de photographie qui la convainc de laisser tomber les beaux-arts et de le suivre pour vivre la vie de bohême en parcourant les États-Unis ainsi que Mexico avant de partir pour Paris où elle travaille comme modèle pour l'agence de mannequins Wilhelmina Models.

 

En 1973, elle retourne aux États-Unis et travaille comme serveuse à Greenwich Village, puis comme mannequin. Elle se fait finalement découvrir par Dino De Laurentiis, qui était à la recherche d'une jeune ingénue pour le remake du film King Kong en 1976.

 

Au cours de sa carrière, elle a remporté de nombreux prix d'interprétation, notamment deux Oscars de meilleure actrice (1983: pour Frances de Graeme Clifford et 1985: pour Country de de Richard Pearce), trois Emmys Awards, cinq Golden Globes, un Tony et un SAG Awards; en 1998, Entertainment Weekly, magazine publié par Time Inc., la classe parmi les vingt-cinq meilleures actrices des années 1990.

 

Au théâtre, elle interprètera le rôle de Blanche Dubois dans la pièce "Un tramway nommé Désir" en 1922 et 1996, celui d' Amanda Wingfield dans "La Ménagerie de verre" en 2005 et 2007, et celui de Mary Cavan Tyrone dans "Le Long Voyage vers la nuit" en 2014.

 

Dans les années 90, son compagnon, Sam Shepard, dramaturge, Prix Pulitzer en 1979 pour sa pièce L'Enfant enfoui, rentré d'un tournage avec un Leica M6, l'incite à se remettre à la photographie: "La photographie est un merveilleux contrepoint au métier d'acteur," a expliqué Lange lors d'un entretien avec New York Magazine. "C'est une expérience privée, solitaire. C'est comme l'écriture et la peinture, vous pouvez vous y adonner seul."

 

En 2004, elle montre ses images à une amie qui l'encourage à poursuivre, l'épouse de Wim Wenders, réalisateur, producteur, scénariste de cinéma et photographe allemand, et en 2008, elle publie un livre intitulé "50 Photographs" chez Powerhouse Books, et reçoit le George Eastman House Honors Award en 2009.

 

50 Photographs - Jessica Lange, actrice/artiste   50 Photographs - Jessica Lange, actrice/artiste

 

L'été 2010, ces images que l'actrice/artiste a tirées elle-même, sont exposées pour la première fois en Europe, à l'Hôtel des Ateliers de l'image, lors du Festival d'art contemporain Ap'Art, à Saint-Rémy de Provence.

 

Cette même année est publié son second ouvrage de photographies: In Mexico.

 

In Mexico - Jessica Lange, actrice/artiste  

 

2012, Madrid, inauguration de Secuencias de México - Jessica Lange, actrice/artiste

Pour consulter la vidéo, cliquez - ici -

 

Jessica Lange, actrice

Pour consulter la vidéo, cliquez - ici -

 

Jessica Lange est Ambassadrice itinérante de l'Unicef, spécialisée dans l'épidémie de VIH / SIDA en République du Congo et pour la sensibilisation de cette maladie en Russie.

 

  11/08/2003 - communiqué de presse de l'Unicef - ici -

 

L'infime, exposition d'une sélection d'œuvres photographiques de Jessica Lange, Campredon Centre d'art, L'Isle-sur-la-Sorgue, du 07.07 au 07.10.2018

Exposition à Campredon Centre d'art - 2018.

Visuel adressé par la Direction Culture et Vie locale de la Mairie.

 

L'infime, exposition d'une sélection d'œuvres photographiques de Jessica Lange, Campredon Centre d'art, L'Isle-sur-la-Sorgue, du 07.07 au 07.10.2018

Accrochage de l'exposition à Campredon Centre d'art - 2018.

Visuel communiqué par la Direction Culture et Vie locale de la Mairie.

 

L'infime, exposition d'une sélection d'œuvres photographiques de Jessica Lange, Campredon Centre d'art, L'Isle-sur-la-Sorgue, du 07.07 au 07.10.2018

Accrochage de l'exposition à Campredon Centre d'art - 2018.

Visuel communiqué par la Direction Culture et Vie locale de la Mairie.

 

L'infime, exposition d'une sélection d'œuvres photographiques de Jessica Lange, Campredon Centre d'art, L'Isle-sur-la-Sorgue, du 07.07 au 07.10.2018

Accrochage de l'exposition à Campredon Centre d'art - 2018.

Visuel communiqué par la Direction Culture et Vie locale de la Mairie.

 

Campredon Centre d'art

20, rue du Docteur Tallet

L'Isle-sur-la-Sorgue

Tél. : 04 90 38 17 41

Ouverture : mardi au dimanche

Horaires : 10h00/13h00 - 14h30/18h30

 

  Vous rendre à Campredon centre d'art avec Google Maps itinéraire - ici -

 

 

 

  

  07.07 - 10h00 - L'Isle-sur-la-Sorgue

  Ouverture au public de La Filaventure,

  musée sensoriel des fibres nobles

La Filaventure, musée sensoriel des fibres nobles - 340, av. de la Libération - L'Isle-sur-la-Sorgue

 

L’industrie textile est une spécialité de L’Isle-sur-la-Sorgue depuis le Moyen Âge. De grandes familles s’y sont investies et ont participé à construire l’identité de la ville. Cette industrie continue à vivre aujourd’hui, portée par la manufacture Brun de Vian-Tiran.

 

L’aventure commence en 1808 quand Charles Tiran et son gendre, Laurent Vian, installent leur moulin à foulon sur la Sorgue. En 1879, après son mariage avec l’héritière Vian-Tiran, Émile Brun prend en main les activités de la manufacture et y attache son patronyme, ce qui lui donne son nom actuel: Brun de Vian-Tiran.

 

La même famille transmet l’entreprise depuis huit générations, chacune apportant son génie aux arts de la laine pour enrichir les savoir-faire et perpétuer l’activité. L’entreprise Brun de Vian-Tiran est non seulement une histoire de famille d’industriels, mais aussi celle des fileurs et des fileuses, des tisseurs et des tisseuses, des foulonniers et des garnisseurs qui ont œuvré sur leurs métiers, une histoire dans laquelle les femmes ont joué un rôle précieux.

 

Pierre et Jean-Louis Brun, 7e et 8e générations de Brun de Vian-Tiran, vous invitent au cœur de la ville, en bordure de la Sorgue et ses roues à aubes, à entrer l'univers des laines et leurs usages manufacturés.

 

Sur 800 m2 et le long de quatre grands espaces, vous y découvrirez les animaux qui donnent leur laine sur les cinq continents: alpaga (camélidé d'Amérique du Sud), lama (camélidé d'Amérique du Sud), chèvres cachemire (originaires de l'Himalaya), chameau de Bactriane (camélidé à deux bosses originaire des steppes et des régions arides de l'Asie centrale), mérinos (ovin originaire d'Espagne), chèvre angora (originaire du Tibet, sa laine est le mohair), yack ou yak (bovidé de l'Himalaya), yanghir ou Capra sibirica (bouquetin de l'Altaï en Mongolie).

 

Le "labyrinthe de la transformation" présente les quinze étapes nécessaires pour voir se transformer une balle de laine en étoffes. À chacune de ces étapes, la matière s’enrichit d’une dimension, se transformant en ligne, en surface, en volume.

 

Touchez, écoutez les sonorités des ateliers, actionnez de véritables machines textiles, visionnez les témoignages des artisans lainiers qui œuvrent à L’Isle-sur-la-Sorgue, assistez à la transformation de la laine, de la fibre à l’étoffe.

 

Pour guider les enfants et les amuser tout au long de la visite un livret adapté est à leur disposition, ainsi que des panneaux pédagogiques et des énigmes à résoudre.

 

La transformation d’un ancien bâtiment industriel en musée-boutique, a été conçue par l’agence parisienne Abaque à qui l’on doit, entre autres, L'Aventure Michelin à Clermont-Ferrand, espace muséographique de 2000 m2, dédié à la mobilité durable, à l'histoire, à l'actualité et l'avenir du Groupe, et l’architecte avignonnais Christian Ruynat.

La Filaventure, musée sensoriel des fibres nobles - 340, av. de la Libération - L'Isle-sur-la-Sorgue

La Filaventure

340, avenue de la Libération

84800 L'Isle-sur-la-Sorgue

Tél. : +33 (0)4 28 70 28 00

 

  Ouverture/horaires :

     •   juillet-août : 10h00/19h00 - 7j/7.

     •   juin-septembre : 10h00/12h30 - 14h30/19h00 - fermé le lundi.

  Tarifs (2018) :

     •   adulte : 7,5 €.

     •   demandeur d’emploi, PMR, adolescent -15 ans : 6,5 €.

     •   -5 ans : gratuit.

  Accessible aux personnes à mobilité réduite (ascenseur).

  Accessible aux personnes à mobilité réduite.

  Salles climatisées.

  Parking : gare SNCF, env. 150 places, gratuit, non gardé.

 

  Vous y rendre avec Google Maps itinéraire - ici -

 

  Vous rendre au parking de la gare SNCF avec Google Maps itinéraire - ici -

 

 

 

  

  20.06 - 17h00 - Abbaye Saint-Hilaire

  Concert de l'ensemble vocal Babayaga

 

20.06.2018 - Concert de l'ensemble vocal Babayaga en la chapelle de l'abbaye Saint-Hilaire à Ménerbes

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  15/16/17.06 - Journées nationales de l'archéologie

  pilotées par l'Inrap sous l'égide du ministère de la Culture

 

 

 

Les Journées nationales de l'archéologie ont pour objectif de sensibiliser le public à la diversité du patrimoine archéologique et aux différentes spécialisations et méthodes de fouilles.

 

Elles sensibilisent le public à la diversité du patrimoine archéologique et présentent les dernières avancées de la recherche.

 

Musées et sites archéologiques, laboratoires, centres d’archives, organismes de recherche, universités, associations, collectivités territoriales, offices de tourisme et bibliothèques organisent des activités originales et familiales qui contribuent au rayonnement de l’archéologie.

 

Pilotées par l'Inrap sous l’égide du ministère de la Culture, ces journées mobilisent l’ensemble de la communauté archéologique en France métropolitaine et en outre-mer. ​

 

  Localisation des manifestations - ici -

 

 

 

  

  12.06 - Signalement-TIQUE

  Une application smartphone pour mieux comprendre et prévenir la

  maladie de Lyme et les autres maladies transmissibles par les tiques

 

 

 

Les animaux sauvages sont les principaux vecteurs de la propagation des tiques, notamment l’Ixodes Ricinus (dite tique du chien ou du mouton), dont on estime que 30% sont infectées par la bactérie Borrelia burgdorferi à l’origine de la pandémie de la maladie de Lyme (ou Borréliose) et de la Méningo-encéphalite verno-estivale.

 

Tique

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

En 2015, le réseau Sentinelles estime l’incidence des cas de Lyme ayant consulté le médecin généraliste à 51 cas pour 100 000 personnes, soit environ 33 200 personnes.

 

L'extension des maladies dues aux tiques procède de facteurs multiples, tenant à l'évolution des milieux, au changement climatique, à la pratique des activités de plein air (promenade, jardinage…).

 

Afin de délivrer une information de prévention sanitaire sur les piqûres de tiques, leurs conséquences et les moyens de s’en protéger, et de recueillir des données d’exposition aux piqûres de tiques (type d’environnement, période de l’année, activité à risque), le Ministère des Solidarités et de la Santé, l'Institut National de la Recherche Agronomique et leurs partenaires, lancent l’application "signalement-TIQUE" disponible gratuitement pour smartphone iPhone et Android.

 

Une fois l'application téléchargée sur votre téléphone, vous pouvez ensuite participer au projet de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) et de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) en :

 

  déclarant une piqûre ou celle de votre animal domestique ;

  la géolocalisant ;

  en transmettant des photos ;

  et même en envoyant les tiques aux équipes scientifiques.

 

Cette application, qui s’inscrit dans le cadre du plan de lutte contre la borréliose de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques et dans la poursuite des actions engagées depuis 2012, vise à renforcer la prévention et l’information des citoyens sur les maladies transmises par les tiques. Elle fera l’objet d’actualisation régulière au fil des nouvelles connaissances développées sur le sujet.

 

  Téléchargez l'application Android - ici -

 

  Téléchargez l'application iPhone - ici -

 

  Site Web Signalement-Tique de l'INRA - ici -

 

Tire tique vendu en pharmacie   Haute Autorité de Santé (HAS) - Prévention des maladies vectorielles à tiques (MVT)

Préambule

Il est recommandé que les médecins, notamment les médecins généralistes, donnent une information à leurs patients sur la borréliose de Lyme et les autres MVT, les mesures de prévention et l'attitude à adopter en cas de découverte d'une tique fixée sur le corps.

 

La prévention primaire de la borréliose de Lyme et des autres MVT consiste à éviter les piqûres de tique.

 

La prévention secondaire de ces maladies consiste à éviter la borréliose de Lyme et les autres MVT après une piqûre.

 

  Fiche prévention de la Haute Autorité de Santé (HAS) - ici -

 

  Fiche Borréliose de Lyme de la Haute Autorité de Santé (HAS) - ici -

 

 

 

  

  02.06 - L'Isle-sur-la-Sorgue

  14h30 - Conférence, Espace de Création Artistique

  Une histoire de l'orgue

  16h30 - Concert d'orgue, Notre-Dame des Anges

 

02.06.2018 - Conférence Une histoire de l'orgue et concert en la collégiale Notre-Dame des Anges à L'Isle-sur-la-Sorgue

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

 

02.06.2018 - Programme de la conférence Une histoire de l'orgue et du concert en la collégiale Notre-Dame des Anges à L'Isle-sur-la-Sorgue

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

Chers amis, chers collègues,

 

Pour la troisième et dernière conférence de l'année, la Direction du Patrimoine de L'Isle-sur-la-Sorgue recevra Pascal Quoirin, facteur d'orgue, pour nous parler d'une "histoire de l'orgue".

 

Cette conférence est organisée en partenariat avec l'association Memori. Le 2 juin, à 14h30, dans l'Espace de Création Artistique, boulevard P. Pons à L'Isle-sur-la-Sorgue.

 

Cette conférence sera suivie d'un concert de l'organiste Luc Antonini, dans la collégiale Notre-Dame-des-Anges, à 16h30 (entrée libre).

 

Retenez la date et diffusez l'information.

Bien cordialement

François Guyonnet

 

Directeur du Patrimoine/D.G.A.

Ville de l'Isle-sur-la-Sorgue

Hôtel de Ville BP 50038

84801 L'ISLE-SUR-LA-SORGUE cedex 1

04 90 38 96 98 / 06 07 80 29 59

f.guyonnet@islesurlasorgue.fr

direction.patrimoine@islesurlasorgue.fr

 

  Inventaire des orgues du département de Vaucluse - ici -

 

  Pour se rendre à l'Espace de Création Artistique - ici -

 

  Pour se rendre à la collégiale Notre-Dame des Anges - ici -

 

  La collégiale Notre-Dame des Anges - ici -

 

  20.06.2015 Inauguration de la restauration de l'orgue de la

     cathédrale Saint-Anne d'Apt - ici -

 

 

 

  

  01/03.05 - Rendez-vous aux jardins

  sur le thème L'Europe des jardins

01/03.2018 - Rendez-vous aux jardins sur le thème L'Europe des jardins

 

Les jardins ont toujours été au cœur du patrimoine partagé par les Européens. Depuis la Renaissance, les traités d’art des jardins, les plans, les modèles de parterres, les gravures et autres images circulent dans toute l’Europe. Les traités sont traduits dans le nombreuses langues et réédités fréquemment.

 

Comme le montre le poème de Jacques Delille "Les Jardins ou l’Art d’embellir les paysages" traduit en polonais, russe, portugais, espagnol, allemand, anglais, italien, et néerlandais, la renommée et la célébrité de cet ouvrage dépassèrent largement les frontières de la France.

 

Au XVIIIe siècle, comme les architectes ou les peintres, les créateurs de jardins et les jardiniers exécutaient leur "Grand Tour". Ils voyageaient d’Angleterre en Grèce, voire jusqu’en Turquie, en passant par la France, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Italie pour visiter les monuments antiques ou baroques et les jardins des grandes demeures royales ou princières, et échanger savoirs et savoir-faire.

 

Les botanistes conduisent des missions dans le monde entier et échangent leur matériel végétal et leurs observations. Le Suédois Carl von Linné entretient des correspondances avec les néerlandais Gronovius, Clifford et Boerhaave, l’Anglais Philip Miller, l’Autrichien Scopoli, la reine Catherine II de Russie et les Français Bernard de Jussieu, Philibert Commerson et Claude Richard.

 

Le développement du tourisme a beaucoup œuvré pour l’Europe des jardins. Des réseaux touristiques comme EGHN (European Garden Heritage Network) met en réseau, depuis une quinzaine d’années, près de 200 parcs et jardins dans 14 pays d’Europe grâce à des routes régionales. Un site Internet quadrilingue, la transmission de newsletters électroniques, la programmation d’expositions, l’édition et la diffusion de brochures, l’organisation de conférences sur l’art et la gestion des jardins et l’attribution de prix (jardin historique, jardin contemporain, événements de jardin, etc ...) rend ce réseau vivant.

 

Ministère de la Culture

 

  Informations sur les manifestations en Vaucluse - ici -

 

  En Vaucluse, des parcs et jardins, sur les chemins de vos vacances - ici -

Association Études Populaires et Initiatives (EPI) de Mane (04300) - Centre pour l’échange, la documentation et la recherche ethnobotaniques

Laurence Chabert, ethnobotaniste, chargée d'étude à l'EPI de Mane, présentera* le samedi 02 juin 2018, les arbres communs ou remarquables et leurs usages, dans le cadre des Rendez-vous aux jardins au Musée-Bibliothèque François Pétrarque à Fontaine-de-Vaucluse.

 

* Visite conférence gratuite, présentation d'env. 1h00.

 

Association Études Populaires et Initiatives (EPI)

Centre pour l’échange, la documentation et la recherche ethnobotaniques

BP 8 – chez Pierre Lieutaghi

04300 Mane

Tél. : 06 89 72 19 27

Courriel : epi.ethnobotanique@orange.fr

 

  Site de l'EPI de Mane - ici -

 

 

 

  

  15.04 - 17h00 - Puyricard (Aix-en-Provence)

  Concert de l'ensemble vocal et instrumental Gaudete

 

15.04.2018 - Concert de l'ensemble vocal et instrumental Gaudete en l'église Notre-Dame-de-l'Assomption à Puyricard

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

Chers amis,

 

Veuillez trouver ci-joint l'annonce du prochain concert de Gaudete. En cette période de Pâques, nous présenterons la partie du Messie de Haendel correspondant à ce temps liturgique.

 

Nous aurons la chance d'entendre Jean-Christophe Girault à la trompette dans le très connu concerto pour trompette et orchestre de Torelli.

 

En espérant vous y retrouver.

Amicalement.

Pierre

 

Église Notre-Dame-de-l'Assomption

6, rue Principale

Puyricard - Venelles

13540 Aix-en-Provence

 

  Pour s'y rendre - ici -

 

 

 

  

  13.04 - 18h00 - Apt

  Conférence - Musée d'Apt

  La vie en pays d'Apt pendant la Seconde Guerre mondiale,

  entre Occupation et Résistance

Conférence : La vie en pays d'Apt pendant la Seconde Guerre mondiale entre Occupation et Résistance, par Jean-Paul Jouval, archiviste municipal d'Apt

 

Après une conférence le 26 février dernier où Jean-Paul Jouval, Aptésien, président du comité "Le Souvenir Français" du canton d'Apt et archiviste municipal, évoquait plusieurs événements marquants, vécus par le Pays d'Apt et ses habitants lors la période sombre de la Seconde Guerre mondiale, notamment la mise en place de la Résistance et son action (article), il présentera plus particulièrement le démantèlement des maquis par la compagnie Brandebourg, l'impact des bombardements alliés sur l'opinion mais aussi des aspects de la vie quotidienne comme se nourrir ou s'habilleren période de rationnement.

 

Musée d'Apt

Place Gabriel Péri

84405 Apt

Tél. : 04 90 74 95 30

  Memorial des victimes des communes du canton d'Apt - Jean-Paul Jouval, archiviste municipal d'Apt

À cette occasion, Jean-Paul Jouval présentera son ouvrage "Mémorial des victimes des communes du canton d'Apt Seconde Guerre mondiale, Indochine, Algérie", rassemblant les 160 biographies des hommes et des femmes décédés au cours de ces conflits.

 

Memorial des victimes des communes du canton d'Apt - Jean-Paul Jouval, archiviste municipal d'Apt

Pour agrandir le document, cliquer - ici -

 

Éditeur : le Souvenir Français

Date de parution : 16/12/2017

Format : 24,5 x 20 cm, 336 pages, relié

ISBN : 979-10-699-1319-6

EAN : 9791069913196

Prix : 25 € (2018)

 

  1944 08 24 : Libération de l'abbaye Saint-Hilaire - ici -

 

 

 

  

  07.04 - 14h30 - L'Isle-Sur-La-Sorgue

  Conférence - Espace de Création Artistique

  Enquête archéologique dans les profondeurs du Rhône

 

07.04.2018 - Conférence de David Djaoui, Espace de Création Artistique, L'Isle-sur-la-Sorgue

Pour agrandir le document, cliquer - ici -

 

Chers amis, chers collègues,

 

Pour la deuxième conférence de l'année, la Direction du Patrimoine de L'Isle-sur-la-Sorgue recevra David Djaoui, archéologue (Musée départemental Arles antique), pour nous parler d'une enquête archéologique dans les profondeurs du Rhône.

 

Cette conférence est organisée en partenariat avec l'association Memori.

Retenez la date et diffusez l'information. Le 7 avril, à 14h30, dans l'Espace de Création Artistique, boulevard P. Pons.

Bien cordialement

 

François Guyonnet

 

Directeur du Patrimoine/D.G.A.

Ville de l'Isle-sur-la-Sorgue

Hôtel de Ville BP 50038

84801 L'ISLE-SUR-LA-SORGUE cedex 1

04 90 38 96 98 / 06 07 80 29 59

f.guyonnet@islesurlasorgue.fr

direction.patrimoine@islesurlasorgue.fr

 

 

 David Djaoui

 

David Djaoui est archéologue-plongeur céramologue au Musée départemental Arles Antique (MDAA).

 

En 2011, une opération hors norme est mise en place pour renflouer une épave antique datant de près de deux mille ans. Enfouie sous des milliers d'objets, les fouilles et le levage de ce chaland gallo-romain baptisé Arles-Rhône 3, vont révéler de véritables trésors scientifiques. Parmi eux, la partie supérieure d'une petite cruche et de curieux objets en céramique. Suite de l'article - ici -

 

David Djaoui, directeur de publication :

 

 "Arles-Rhône 3, du fleuve au musée" relate l'histoire d'une des épaves antiques les mieux conservées au monde, depuis sa découverte en 2004 jusqu'à sa présentation en 2013, dans une nouvelle aile du musée départemental Arles antique. Ce Journal de bord, véritable chronique d'un projet aussi extraordinaire qu'insensé, dévoile les coulisses d'une expérience hors norme, des opérations archéologiques aux délicates étapes de la restauration de l'épave, en passant par la présentation d'objets issus des profondeurs du fleuve.

 

 

 

 

Grâce au programme architectural de cet espace du musée, dédié au port fluvio-maritime de la cité à l'époque romaine, l'incroyable aventure d'Arles-Rhône 3 a pris vie. Au fil des pages abondamment illustrées, photos, relevés, aquarelles, croquis et esquisses témoignent d'un travail collectif enrichi par cinquante portraits-métiers et un focus portant sur soixante objets.

 

 

 

 

Description matérielle : 1 vol. (226 p.)

Description : Note : Bibliogr., 4 p. Glossaire

Édition : Arles : Actes Sud, impr. 2011 - 30 € (2018)

Directeur de publication : Sandra Greck, Sabrina Marlier

Auteur du texte : Musée départemental Arles antique

 

  Carnet de fouilles [exposition, Arles, Musée départemental Arles antique, 24 octobre 2009-19 septembre 2010]

Description matérielle : 1 vol. (62-63 p.-[10] p. de pl.)

Description : Note : Textes français et trad. anglaises en regard. - Exposition de Mark Dion organisée en parallèle à l'exposition "César, le Rhône pour mémoire", Musée départemental Arles antique, 24 octobre 2009-19 septembre 2010. - Notes bibliogr. - Les 2 parties de l'ouvrage sont présentées tête-bêche

Édition : Arles : Actes Sud : Musée départemental Arles antique, impr. 2009

Auteur du texte : Luc Long

 

 

  13.10.2017 : Les NON-DITS du Musée, article de David Djaoui - ici -

 

 

  Flickr : Musée départemental Arles Antique - ici -

 

 

  ASSO MEMORI - ici -

 

 

 

  

  31.03 Réouverture de Saint-Hilaire

 

  Horaires :

     •   de Pâques (1re Zone) au 11 novembre : 10h00-18h00

     •   vacances de Noël : 10h00-18h00

 

  Tarif 2018 :
     2,50 € par personne (gratuit pour les -18 ans).

 

 

 

  

  À tous et à toutes, nos meilleurs vœux pour 2018 !

 

Voeux 2018 de Béatrice & Pierre Quertinmont, photographe et créateur numérique du Digital Art

Pour agrandir le document, cliquer - ici -

Pierre Quertinmont, photographe, créateur numérique du Digital Art - ici -

 

 

 

  

  Rappel des manifestations par années

 

 ► 2017 - ici -

 

 ► 2016 - ici -

 

 ► 2015 - ici -

 

 ► 2014 - ici -

 

 ► 2013 - ici -

 

 ► 2012 - ici -

 

 ► 2011 - ici -

 

 ► 2010 - ici -

 

 ► 2009 - ici -

 

 ► 2008 - ici -

 

 

Armoiries du Comtat Venaissin Coat of arms of the Carmelite order

 

 

Tourisme en Vaucluse Provence - ADDRT 84 Vaucluse en Provence - ADDRT 84
 

 

 

 

Saint-Hilaire
Sceau de Saint-Hilaire