Abbaye Saint-Hilaire, monument historique classé des XIIe et XIIIe siècles, premier bâtiment conventuel carme (XIIIe siècle) du Comtat Venaissin (1274-1791) - Ménerbes - Vaucluse.
 

 

 

  Abbaye Saint-Hilaire

  Événements d'ici et d'ailleurs - 2017  

 

  Rejoignez l'Association des Amis de Saint-Hilaire !   - infos -

   Afficher la page plein écran - infos -   Le raccourci CTRL et F - infos -

 

 

  

  11.02 - 14h30 - L'Isle-sur-la-Sorgue

  Conférence-projection - Espace de création Artistique

  L'application pont d'Avignon 3D

 

Conférence-projection : Le pont d'Avignon, une reconstitution historique exceptionnelle - Espace de création Artistique de l'Isle-sur-la-Sorgue, 11/02/2017   Conférence-projection : Le pont d'Avignon, une reconstitution historique exceptionnelle - Espace de création Artistique de l'Isle-sur-la-Sorgue, 11/02/2017

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  Reconstitution en 3D

 

L’idée de la restitution numérique du pont d’Avignon dans son paysage fluvial est née il y a 8 ans dans le cadre de la "Chartreuse numérique" et de ses expériences de réalité augmentée.

 

La reconstitution en 3D de l’ouvrage d’art couvrant une zone d’environ 25 km2, permet de reconstruire virtuellement les 18 arches manquantes franchissant un paysage fluvial disparu, les ouvrages de défense sur les deux rives, et comporte une dimension géo-historique majeure.

 

Cette reconstitution a réunit au sein du programme PAVAGE, des géomorphologues, des archéologues, des médiévistes et des architectes spécialistes de la simulation numérique.

 

Le programme PAVAGE sous la coordination du MAP regroupe quatre laboratoires qui ont travaillent de façon interdisciplinaire:

 

  Le MAP Modèles et simulations pour l’architecture et le patrimoine UMR
     3495 - CNRS / Ministère de la Culture et de la Communication;

  Le CEREGE Centre Européen de Recherche et d’Enseignement des
     Géosciences de l’Environnement - UMR 7330 CNRS / Aix-Marseille III /
     IRD / Collège de France;

  Le CIHAM Centre Inter-universitaire d’Histoire et d’Archéologie
     Médiévales UMR 5648 - CNRS / Univ. Lyon II / Univ. d’Avignon / ENS
     Lyon / EHESS;

  Le LA3M Laboratoire d’Archéologie Médiévale et Moderne en
     Méditerranée UMR 7298 - CNRS / Maison Méditerranéenne des Sciences
     de l’Homme.

 

  Le site PAVAGE - ici -

 

  Vidéo 3D : le pont tel qu'il était lors de sa construction - ici -

 

  Ponts routiers remarquables dans le Vaucluse - ici -

 

 

 

  

  04.02 - 15h00 - Apt

  Exposition - Musée de l'Aventure Industrielle

  Argiles de la vallée d'Apt et leur valorisation par l'homme

Argiles de la vallée d'Apt et leur valorisation par l'homme - Musée de l'Aventure Industrielle, Apt, février à avril 2017  

De février à avril 2017, le Musée d’Apt invite le Conservatoire des Métiers du Patrimoine de Provence Alpes du Sud – COMPPAS pour un cycle de 3 expositions sur la transformation des ressources minérales naturelles du Luberon par l’homme.

 

Autour des nombreuses ressources naturelles et minérales, exploitées traditionnellement sur les territoires, ce collectif d’associations œuvre à la valorisation des savoir-faire anciens et contemporains.

 

Le 1er rendez-vous est fixé samedi 4 février à 15h00 au musée d’Apt, pour le vernissage de la 1ère des 3 expositions, consacrée aux argiles du pays d’Apt.

 

  BRGM : Les argiles industrielles du Vaucluse - ici -

 

 

 

  

  COMPPAS

  Conservatoire des Métiers du Patrimoine de Provence Alpes du Sud

 

Usine Bonnet

La Basse Usine

84400 Rustrel

Tél. : 09 67 38 67 74

Tél. : 06 12 20 01 75

Courriel : david.challier@comppas.fr

 

  Site du COMPPAS - ici -

 

 

  

  03.02 - 18h00 - Apt

  Conférence-débat - Salle de l'Office de Tourisme

  Installation nucléaire du plateau d'Albion

Installation nucléaire du plateau d'Albion, conférence-débat animée par Marion Fontaine - Salle de l'office de Tourisme d'Apt, 03/02/2017  

Conférence-débat animée par Marion Fontaine, agrégée d'histoire, maître de conférences à l’Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse où elle est chercheuse dans l'équipe HEMOC (Histoire de l'Europe Moderne et Contemporaine). Elle intervient aussi à l’Université Populaire d'Avignon depuis 2012.

 

En juillet 2013 le poste de conduite n°1 (LSBB) et l'antenne de RustreL ainsi que le silo de lancement 1.2 (SIRENE) de Lagarde d'Apt ont été labellisés au patrimoine du XXe siècle. Les recherches historiques et la constitution d'un centre virtuel de connaissances en sont à leurs débuts,

 

Depuis 2012 Marion Fontaine dirige les recherches sur le quotidien des militaires du Plateau d'Albion en lien avec les transformations de la ville d'Apt à partir des années 1970.

 

Parmi les promeneurs qui arpentent aujourd'hui les chemins du PNR du Luberon, notamment autour d'Apt, rares sont ceux qui s'aperçoivent ou se souviennent que la région a été, pendant toute une partie du XXe siècle, le lieu d'installation de... l'arme nucléaire et l'un des théâtres de la Guerre froide.

 

La décision d'implantation de missiles sur le plateau d'Albion, non loin d'Apt, est prise en effet en 1965 dans le cadre de la politique de dissuasion voulue par la France gaullienne. Du début des années 1970 aux années 1990, il s'agit du seul site terrestre de la dissuasion nucléaire française.

 

Mais, après 1989, les changements géopolitiques et stratégiques rendent son intérêt moins évident En 1996, la fermeture du site du plateau d'Albion est décidée et les installations sont démantelées. L'enjeu de cette présentation sera de revenir sur les différents éléments de cette histoire, et de voir comment celle-ci a, à la fois marqué le Pays d'Apt et croisé en même temps de grandes questions de l'histoire nationale et internationale (la politique gaullienne, les mouvements anti-nucléaires, la Guerre froide, etc.).

 

  La france et le désarmement - ici -

 

  Drac Paca : Anciennes installations de dissuasion nucléaire d’Albion - ici -

 

  ina : La fin des missiles nucléaires du plateau d'Albion - ici -

 

  Historique du système nucléaire à Saint Christol d'Albion - ici -

 

 

 

  

  30.01 - Lettre d'information n° 35 de la Drac Paca

Lettre d'information n° 34 de la Drac Paca  

Sommaire :

  Archéologie d'une île monastique : Saint-Honorat de Lérins [Cannes,
     Alpes-Maritimes)

  Châteauvert : Un Jardin de sculptures et un Centre d'Art

  Entretien avec Hubert Garnier

  L'atelier de la lumière des Alpes

 

  Accès à la publication - ici -

 

 

 

  

  Archéologie d’une île monastique :

  Saint-Honorat de Lérins (Cannes, Alpes-Maritimes)

 

Dossier de Yann Codou, avec la collaboration de Germain Butaud, Maîtres de conférences Université Côte d’Azur, Laboratoire CEPAM (Cultures et environnements. Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge), UMR 7264.

 

Dans les recherches consacrées aux édifices de Lérins, l’ensemble abbatial avait jusqu’à présent été dédaigné. En réalité, les archéologues se sont surtout préoccupés de retrouver des traces de l’occupation de l’île dans l’Antiquité tardive, négligeant de ce fait les édifices attribuables à la période romane.

 

Les historiens et architectes du XIXe siècle avaient heureusement fait de ces lieux des descriptions détaillées, avant qu’ils ne soient transformés au moment de la réinstallation des moines sur l’île (seconde moitié du XIXe siècle). Pour l’espace abbatial, nous appréhendons deux grands chantiers entre le XIe et le XIIIe siècle puis l’essentiel de son architecture est fixé durablement et ne connaîtra plus de transformation majeure avant le XIXe siècle.

 

  Accès à la publication - ici -

CEPAM, UMR 6130, Université de Nice - Sophia Antipolis / CNR - Lérins, une île monastique dans l'Occident médiéval, Nice, juin 2009

  Accès à la publication - ici -

 

 

 

  

  Empreintes romanes en Pays d'Apt Luberon

  Collection Patrimoine du Pays d'Apt Luberon, n° 1

 

Empreintes romanes en Pays d'Apt Luberon, collection Patrimoine du Pays d'Apt Luberon, n° 1, éditée par la communauté de communes Pays d'Apt Luberon, 2017

Le triplet de lancettes du mur du chevet de l'abbaye Saint-Hilaire, Ménerbes - ici -

 

 

La Communauté de communes lance une nouvelle collection d’ouvrages thématiques sur le patrimoine architectural, historique et naturel du Pays d’Apt Luberon. Notre territoire s’inscrit dans une histoire longue et particulièrement riche – depuis les premiers peuplements préhistoriques jusqu’à l’histoire industrielle, singulière, récente – que nous avons le désir de vous faire découvrir.

 

Cette collection, intitulée "Patrimoine du Pays d’Apt Luberon", présentera les connaissances essentielles d’un thème propice à la découverte de notre territoire. Chaque ouvrage, rédigé par un spécialiste, sera riche en iconographie et pourra vous servir de vade-mecum lors de vos balades. Il comprendra une carte, des informations historiques, une lecture de l’architecture locale, un carnet d’adresses...

 

Le premier livret de la collection, "Empreintes romanes", qui sort ce mois-ci replace le Pays d’Apt Luberon au cœur du Moyen-Âge, période qui a grandement façonné nos villages et nos paysages actuels. Il est rédigé et illustré par M. Yann Codou, Maître de conférences à l’Université de Nice, mais également élu de la commune d’Auribeau.

 

  Téléchargez - ici -

 

 

 

  

  28.01 - L'Isle-sur-la-Sorgue

  Collégiale Notre-Dame-des Anges

  Réception de la 5e tranche de travaux de restauration (2014/2016)

 

L'Isle-sur-la-Sorgue, collégiale Notre-Dame-des-Anges, réception de la 5e tranche de travaux de restauration (2014/2016), 28/01/2017

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

L'Isle-sur-la-Sorgue, collégiale Notre-Dame-des-Anges, campagnes de restauration

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

L'Isle-sur-la-Sorgue, collégiale Notre-Dame-des-Anges, 5e tranche de travaux de restauration (2014/2016)

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

 

Après plus de vingt ans de travaux, la restauration extérieure de la collégiale Notre-Dame des Anges à L’Isle-sur-la-Sorgue sera bientôt achevée. Cet édifice fondé en 1212 et entièrement reconstruit entre le xve et le xviie siècle n’avait jamais fait l’objet de travaux de cette ampleur.

 

La restauration a débuté en 1994 par la façade occidentale et s’est poursuivie à partir de 2004 avec la toiture et les murs gouttereaux de la nef. Puis, ce sont les façades sud et nord, les toitures des bas-côtés et les contreforts qui ont été repris entre 2006 et 2010.

 

Débutée en avril 2014, cette 5e tranche de travaux avait pour objet la rénovation de son clocher et de son chevet. Ces travaux initiés par la Ville de L’Isle-sur-la-Sorgue ont démarré en avril 2014. Après une période de vingt-sept mois, ces ouvrages ont retrouvé toute leur splendeur.

 

Financée par l’État (DRAC-PACA) et la Ville, l’opération était pilotée sur le terrain par les directions du Patrimoine et de l’Aménagement de L’Isle-sur-la-Sorgue.

 

Les travaux étaient placés sous la responsabilité de Didier Repellin, Architecte en Chef des Monuments Historiques, secondé par Ludovic Jal-Billet, architecte du Patrimoine.

 

Si l’essentiel de l’intervention résidait dans une reprise des parements rongés par l’érosion, la part belle était faite à un travail de restauration des dispositifs d’origine et de restitution des décors car l’enjeu est aussi de rendre à ce clocher et à ce chevet leur cohérence et leur expression.

 

  Présentation de la collégiale Notre-Dame des Anges - ici -

 

 

 

  

  07.01 - 10h30 - Concert des Rois Mages - Ménerbes

 

2017 - Eglise paroissiale de Ménerbes, concert de Noël

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

 

 

  

  06.01 - Roger, une vie de berger entre Durance et Luberon

 

Roger, une vie de berger entre Durance et Luberon - Arnoult Seveau, 2016   Roger, une vie de berger entre Durance et Luberon - Arnoult Seveau, 2016

Pour agrandir le document, cliquez - ici -

 

 

Roger Jouve est né à Cavaillon en 1936. Il a passé sa vie à garder ses brebis entre la ferme des Mayorques, au cœur du Petit Luberon, et son mas de la Roquette adossé à la colline qui domine le lit majeur de la Durance.

 

Témoin privilégié de l’évolution du monde paysan et de l’environnement de ce terroir fragile, il a œuvré concrètement pour la préservation et la valorisation du patrimoine naturel du Luberon en travaillant sur les collines et dans les champs.

 

Sa passion pour le pastoralisme et la protection de la nature, il l'a partagée pendant de nombreuses années avec générosité avec les gestionnaires publics, dont le Parc naturel régional du Luberon, en les aidant à mener à bien leurs missions.

 

Ses mémoires, recueillies par Arnoult Seveau (habitant du Luberon et ami de Roger Jouve, régisseur de l’émission "Rendez-vous en terre inconnue" et membre du GREC Luberon), constituent un livre ouvert sur le Luberon.

 

 

 Avant-propos

 

J'ai rencontré Roger Jouve en 2006. Il m’a tout de suite plu. Il y a dans ce petit bonhomme à l’allure rustique, du farfadet, du lutin, mais aussi de l’Apache, du Sioux.

 

Pendant près de dix ans, nous avons partagé à travers les activités du G.R.E.C. (Groupe de Recherche et d’Étude des Cavités du Luberon), une journée hebdomadaire d’exploration dans les vallons du Petit Luberon à la recherche de grottes et de cavités méconnues.

 

Souvent, lors de nos sorties, je notais sur un petit carnet les histoires, les évènements arrivés dans tel ou tel vallon qu’il me racontait.

 

Roger a passé huit décennies à parcourir le Petit Luberon et les iscles de la Durance. La netteté de ses souvenirs et sa façon malicieuse de les évoquer ont fait germer l’idée qu’il fallait sauvegarder ce témoignage, ô combien unique.

 

Pour lire la suite, cliquez - ici -

 

    Prix public : 18€

    Edité à compte d’auteur, 206 pages

    Pour commander :

      •    par courriel : arnoult.seveau@outlook.fr

      •    par téléphone : 04 90 09 16 32

      •    courrier postal : 10, rue du Poste - 84120 Mirabeau

      •    à la maison du Parc du Luberon - 84400 Apt

 

  Site du CERPAM - ici -

 

  Pastoralisme en Luberon - ici -

 

  Pastoralisme et gestion des espaces naturels en Provence - ici -

 

  Pastoralisme et contractualisation agri-environnementale - ici -

 

Roger Jouve, grotte Saint-Castor, Ménerbes, 05/01/2013

Roger Jouve (à droite), grotte Saint-Castor, Ménerbes, 05/01/2013.

 

 

 

  

  Une manufacture lainière en Provence

Une manufacture lainière en Provence - Pierre Brun, éditions Équinox, juin 2008  

  Une manufacture lainière en Provence - ici -

 

 

 

  

  Placettes d'alimentation pour nécrophages

Placettes d'alimentation pour nécrophages  

Outre son activité de berger, Roger Jouve, à titre bénévole,  aura été un pionnnier, en fournissant aux rapaces nécrophages qui fréqentent la région du parc du Luberon, un complément de nourriture, notamment en hiver, afin d’assurer leur survie.

 

En effet, les ressources alimentaires sont un facteur déterminant pour leur succès de reproduction. De nos jours, des organismes associatifs, relayés par les services de l’État (Parcs nationaux, ONCFS...), pratiquent, là où les ressources alimentaires sont insuffisantes, le nourrissage artificiel des grands rapaces:

 

   aigle de Bonelli : "Aquila fasciata", appartenant à la famille des accipitridés,
     envergure est généralement comprise entre 1,5 et 1,70 m. L'Aigle de
     Bonelli compte parmi les rapaces protégés par la loi du 10 juillet 1976 et
     figure même (en France) dans la liste des espèces reconnues comme
     étant "en danger". Fiche d'identification - ici -

 

   aigle royal : "Aquila chrysaetos", appartenant à la famille des accipitridés,
     envergure est généralement comprise entre 1,8 et 2,34 m. Fiche
     d'identification - ici -

 

   circaète Jean-le-Blanc : "Circaetus gallicus", appartenant à la famille des
     accipitridés, envergure est généralement comprise entre 1,66 et 1,88 m.
     Fiche d'identification - ici -

 

   vautour percnoptère : "Neophron percnopterus ", appartenant à la
     famille des accipitridés, envergure est généralement comprise entre 1,46
     et 1,75 m. Fiche d'identification - ici -

 

 

 

  

  Placette d’alimentation de Saumane-de-Vaucluse

 

Le CEN-PACA a créé en 2004 une nouvelle placette d’alimentation sur la commune de Saumane-de-Vaucluse, dans les Monts de Vaucluse. L’espèce n’y a plus été vue nicher depuis le milieu des années 1990. L’objectif de cette aire de nourrissage est de favoriser le retour d’un couple nicheur, en collaboration avec la commune de Saumane-de-Vaucluse, propriétaire du site, et l'Office National des Forêts, co-gestionnaire de la forêt communale.

 

L’association assure la complète gestion de la placette : entretien, apport de nourriture grâce à son réseau de bénévoles, suivi direct ou par photographie automatisée de sa fréquentation et utilisation par les oiseaux nécrophages.

 

La placette, bénéficiant d'une autorisation préfectorale, est alimentée grâce aux établissements bouchers Bigard du Pontet, qui mettent à disposition des déchets de découpe, en accord avec les exigences sanitaires de la Direction des Services Vétérinaires.

 

 ► Placettes d'alimentation pour nécrophages - ici -

 

 

 

Voeux 2017 de Pierre Quertinmont, photographe et créateur numérique du Digital Art

Pour agrandir le document, cliquer - ici -

Pierre Quertinmont, photographe, créateur numérique du Digital Art - ici -

 

 

 

  

  Rappel des manifestations par années

 

 ► 2016 - ici -

 

 ► 2015 - ici -

 

 ► 2014 - ici -

 

 ► 2013 - ici -

 

 ► 2012 - ici -

 

 ► 2011 - ici -

 

 ► 2010 - ici -

 

 ► 2009 - ici -

 

 ► 2008 - ici -

 

 

Armoiries du Comtat Venaissin Coat of arms of the Carmelite order

 

 

Tourisme en Vaucluse Provence - ADDRT 84 Vaucluse en Provence - ADDRT 84
 

 

 

 

Saint-Hilaire
Sceau de Saint-Hilaire